« Ce serait à refaire, je m’installerais en secteur II »

« Ce serait à refaire, je m’installerais en secteur II »

05.12.2015
Coup de gueule, avis d’expert, coup de cœur ou témoignage... La rédaction du « Quotidien » distingue chaque semaine un ou plusieurs commentaires, parmi les centaines postés au fil des jours par les lecteurs internautes.

Trois ans après la signature de l'avenant 8, la CNAM a fait le bilan des mesures mises en place pour lutter contre les dépassements excessifs d"honoraires. Ce médecin, spécialiste en secteur I, fait lui aussi son propre bilan. Le tableau est bien noir. 

citation
Étant en secteur I en tant que spécialiste depuis presque 30 ans, je peux affirmer que mes revenus baissent chaque année depuis plusieurs années car mes frais de fonctionnement augmentent (loyer, Urssaf, Carmf, assurances diverses, timbres, secrétariat, téléphone, matériel, etc.). […] Le secteur II est obligatoire pour certaines spécialités, en particulier la chirurgie, la dermato, etc. Rappelons que les dépassements d’honoraires les plus importants se font à l’hôpital ; le secteur libre à l’hôpital est honteux et engendre la médecine à 2 vitesses ! Vous voulez un RV en service public avec le Pr Untel, c’est un an, mais je peux vous proposer un RV en privé dans une semaine, mais c'est 200 euros ! ......
Perso, j’avais choisi le secteur I pour une médecine égalitaire, pour soigner les pauvres aussi bien que les riches sans dépassement. Ce serait à refaire, je m’installerais en secteur II car la personne qui nous sert de ministre nous méprise et je n’ai même pas la consolation d’avoir bien gagné ma vie... Tout cela aura pour conséquence que je me taillerai le plus vite possible, un peu plus pauvre ou un peu plus riche, quelle différence ! On ne nous respecte plus, alors pourquoi continuer ? Pourquoi endurer tout ce que l’on doit endurer ? Faut être maso. Le TPG obligatoire ? Jamais, plutôt mourir ou la prison comme a dit un confrère ! J’en ai marre, je regrette vraiment d'avoir passé ma vie à travailler ! Dans ce monde d’incapables et de fainéants (les politiques) qui nous mangent la laine sur le dos et qui veulent nous faire passer pour des nantis ! Marre...citation


Posté le 3 décembre  2015 par le Dr M.B. Voir tous les commentaires sur le sujet : « Touraine entrouvre la porte aux revalorisations tarifaires »

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 5 Commentaires
 
GERARD R Médecin ou Interne 06.12.2015 à 14h45

« Malheureusement le secteur 2 disparaîtra avec le tiers payant généralisé = les patients habitués - comme chez le pharmacien - à ne plus sortir d'argent refuseront tout honoraire complémentaire : ce Lire la suite

Répondre
 
PHILIPPE M Médecin ou Interne 05.12.2015 à 17h09

Ophtalmologiste hésitant à l époque de mon installation libérale en 1985 à Levallois sur les conseils du Président du SML Dino Cabera celui ci m a dit fonce tu ne le regretteras pas . Je lui en Lire la suite

Répondre
 
asphyxia Médecin ou Interne 05.12.2015 à 14h00

« Tiens c 'est moi et je n ai dit que la vérité ! »

Répondre
 
PHILIPPE L Médecin ou Interne 05.12.2015 à 09h06

« Seules solutions:l'exil ou le Déconventionnement ! »

Répondre
 
ber.de.ter Médecin ou Interne 05.12.2015 à 08h17

« J'exerce depuis 40 ans, 40 ans que l'on nous méprise. J'ai choisis le secteur II dès son ouverture en 1980, rien que pour cela : je suis le seul parmi les 20 généralistes d'une petite ville de 8000 Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

« L'humanité ne peut s'arrêter aux frontières de la France ! » : le Pr Pitti explique pourquoi il renonce à ses insignes d'officier de la légion d'honneur

Pr Raphaël Pitti

Le Pr Raphaël Pitti, chef du service de réanimation à la polyclinique de Gentilly (Nancy) et médecin humanitaire, a été promu au rang... 11

L'athérosclérose présente chez la moitié des 40-54 ans sans facteur de risque cardiovasculaire… Faut-il s'en soucier ?

athérosclérose

Une tension basse, une glycémie faible et un taux de cholestérol dans la norme suffisent-ils à garantir des artères saines ? Une étude... Commenter

La consommation d’antibiotiques en France reste à la hausse en ville

ANTIBIOTIQUES

La tendance à la hausse de la consommation d’antibiotiques en ville se poursuit depuis 2010, après une période de baisse (2000-2005) puis... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter