Achats hospitaliers : UniHA vise plus de 100 millions d’économies en 2017

Achats hospitaliers : UniHA vise plus de 100 millions d’économies en 2017

Sophie Martos
| 26.11.2015

UniHA, le réseau coopératif d’achats groupés de 67 hôpitaux publics français (32 CHU-CHR et 35 centres hospitaliers), leader du secteur, vise 100 millions d’euros d’économies annuelles sur les achats hospitaliers à l’horizon 2017, un objectif en année pleine qui n’est pas encore tout à fait atteint, a expliqué son président Philippe Jahan.

En 2014, UniHA déclare avoir acheté pour 2,4 milliards d’euros au service de ses adhérents et généré 84,33 millions d’euros de gains sur ces achats. En 2015, l’économie estimée serait déjà de 78 millions d’euros.

En quatre ans, le portefeuille du groupe s’est accru de 30 % et le volume des gains sur achats a été doublé. Les marchés de fourniture d’électricité et de gaz naturel ont généré 20 millions d’euros d’économie cette année. UniHA souhaite investir dans sa filière des dispositifs médicaux qui représente 220 millions d’euros, et « pèse autant que celle des médicaments », indique le président.

Le tournant des GHT

Le groupe ambitionne de recruter davantage de centres hospitaliers, notamment « les têtes de pont » des groupements hospitaliers de territoire (GHT) – au nombre de 150.

UniHA mettra l’accent sur l’accompagnement des futurs GHT par une politique d’achats de territoire. Le réseau aidera les équipes hospitalières à trouver des sources de gains d’achats de l’ordre de 2 à 3 %.

Le potentiel se niche notamment dans les produits de santé (55 à 65 % des achats de l’hôpital). D’autres pistes concernent les pratiques, la performance, la gestion des risques, la gestion des stocks, les équipements informatiques ou encore les déchets.

Le réseau souhaite également être promoteur des innovations. Cela passe par la création d’un fonds de soutien à la pré-commercialisation des innovations hospitalières pour les entreprises (TPE). « Une start-up imagine un produit pour un service donné et ce produit est prêt à être mis sur le marché. L’un des établissements du réseau le teste plusieurs semaines ou mois et UniHA finance cette évaluation. C’est un label pour commercialiser », illustre Bruno Carrière, directeur général d’UniHA.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Manque de temps, frustration, relations avec les patients : ces facteurs de stress qui mènent les généralistes au burn-out

La sensation de « travail empêché » chez les médecins joue fortement sur l'épuisement émotionnel et la dépersonnalisation, deux causes de... 5

Rénovation du dépistage néonatal : vers la création d'un centre national de coordination

dépistage néonatal

Le ministère de la Santé lance un appel à candidatures national pour désigner le centre hospitalier universitaire qui accueillera le futur... 1

AP-HP : contre un « plan social imposé », les personnels bravent la pluie et Martin Hirsch

aphp

Une trentaine de personnels de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) se sont rassemblés ce lundi devant le siège parisien du... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter