Le Pr Even a demandé et obtenu son retrait du tableau de l’Ordre

Le Pr Even a demandé et obtenu son retrait du tableau de l’Ordre

Henri de Saint Roman
| 18.11.2015
  • Le Pr Even a demandé et obtenu son retrait du tableau de l’Ordre - 1

En délicatesse avec l’institution ordinale et de nombreux praticiens en raison de ses écrits, le Pr Philippe Even a demandé et obtenu – en date du 17 septembre 2015 – le retrait de son nom du tableau de l’Ordre des médecins de Paris.

Pneumologue, ex-doyen de l’hôpital Necker, le Pr Even a commis plusieurs ouvrages très controversés, souvent avec l’aide du Pr Bernard Debré. Leur « Guide des 4 000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux », paru en septembre 2012, n’avait pas été du goût des allergologues accusés d’être des « gourous » et des « charlatans ».

Assignés pour non-confraternité par les allergologues (ainsi que par l’Ordre des médecins et le Dr Choux, généraliste parisien), devant la chambre disciplinaire de l’Ordre francilien, les deux médecins avaient été condamnés en première instance à six mois d’interdiction d’exercice.

Plusieurs plaignants ayant fait appel de cette décision, les deux hommes attendent le jugement de la chambre disciplinaire nationale de l’Ordre. Elle devrait rendre ses conclusions dans les prochaines semaines.

Raisons floues

Le Pr Even doit repasser devant la chambre disciplinaire régionale pour un autre brûlot écrit en solo, « Corruption et crédulité en médecine », paru le 10 septembre, dans lequel certains de ses confrères sont traités de « putains académiques ».

L’Ordre national et le Dr Choux, encore lui, ont porté plainte dans la foulée devant la juridiction ordinale. Une conciliation est prévue le 2 décembre.

C’est dans ce cadre que s’inscrit la demande du Pr Even de retrait du tableau ordinal, retrait désormais effectif. À l’Ordre, on précise que cette procédure n’a aucune incidence sur les plaintes en cours, au motif que les faits reprochés sont antérieurs à son retrait du tableau. Un conseiller national avoue ne pas bien comprendre la stratégie du pneumologue : « Peut-être croit-il ainsi échapper aux sanctions ordinales ? »

Le « Quotidien » a tenté, sans succès, de joindre le Pr Even par téléphone.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
dpc

Le DPC... de gré ou de force ! Après des pré-inscriptions massives par des robots, l'Agence riposte et rassure

De mémoire de syndicaliste, le Dr Bernard Ortolan, cadre de la CSMF et directeur scientifique d’Evolutis DPC, n’avait jamais vu cela. En quelques heures, samedi dernier, de nombreux confrères l’ont alerté de leur pré-inscription... 11

Une avancée pour préserver la fertilité des garçons prépubères traités par chimiothérapie

chimiotherapie

Comment préserver la fertilité des garçons prépubères avant chimio- et/ou radiothérapie ? Si la congélation de sperme peut être proposée... Commenter

Feu vert au « pharmacien prescripteur », les médecins sur les nerfs

mesnier pharmaciens

Le Dr Thomas Mesnier a donc persisté et signé ! Lors de l'examen de la loi de santé, l'Assemblée nationale a autorisé les pharmaciens à... 80

Les médecins franciliens se convertissent à la prise de rendez-vous en ligne mais se méfient de la concentration du secteur

rdv en ligne

Les plateformes de rendez-vous en ligne ont la cote chez les patients autant que chez les praticiens d'Ile-de-France. Près de deux tiers... 1

Vaccination obligatoire, quel bilan un an après ? Posez vos questions au Dr Daniel Lévy-Bruhl (Santé publique France)

Vaccination obligatoire, quel bilan un an après ? Posez vos questions au Dr Daniel Lévy-Bruhl (Santé publique France)-0

L’extension de l’obligation vaccinale (de 3 à 11 vaccins) est entrée en vigueur le 1er janvier 2018. Plus d’un an après, les premiers...

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter