Une généraliste parisienne parmi les victimes des attentats

Une généraliste parisienne parmi les victimes des attentats

Christian Delahaye
| 16.11.2015

Le Dr Stella Verry figure au nombre des personnes tuées lors des attentats de Paris, confirme la direction du SAMU de Paris. Généraliste libérale, elle exerçait dans le cadre du Pôle santé les Eiders, rue de Flandres, dans le 19e arrondissement de Paris.

Le Pôle, qui emploie neuf professionnels de santé, est resté fermé ce lundi. Sur la porte, une affiche a été apposée : « La direction du Pôle santé les Eiders a la douleur de vous informer du drame survenu le 13 novembre, au cours duquel un médecin généraliste a été tué au restaurant le Petit Cambodge. Le pôle est fermé en raison d’une journée de deuil. Nous vous remercions de votre compréhension. »

Un médecin « très proche de ses patients »

Le Dr Verry collaborait à temps plein à ce Pôle depuis avril 2014 et elle participait aussi le week-end à la régulation dans le cadre de la PDSA (permanence des soins) du SAMU de Paris. « Mlle Verry était très proche des patients, particulièrement respectueuse et compréhensive des situations difficiles, toujours souriante, très impliquée aussi dans les projets de développement de notre pôle, confie la responsable administrative de la structure. Aujourd’hui, nos projets sont stoppés net. Les médecins sont effondrés, en larmes. Le choc est terrible. Pourquoi Mademoiselle Verry ? Pourquoi elle ? »

Au SAMU de Paris aussi, l’émotion est intense. « Le Dr Verry était un médecin extrêmement brillant et compétent, témoigne la responsable du service, Mme Fortier, elle était à la fois docteur en médecine et docteur en pharmacie. Depuis 2012, elle assurait des gardes à la régulation sans jamais se faire remplacer, d’une constante affabilité. Nous sommes tous bouleversés. »

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
evenement
Focus

Des blouses blanches entre doléances et revendications

Ils sont plus de 200 praticiens à avoir alimenté la consultation lancée fin janvier par « Le Quotidien ». Il ressort de celle-ci un profond sentiment d’inquiétude et souvent une incompréhension face aux réformes de ces dernières années. Avec une ligne de force : la profession veut avoir davantage voix au chapitre. Et les médecins sont prêts à prendre l’initiative. La preuve ? Ils font des... 2

Le nombre de cas de rougeole a bondi de 50 % en 2018, selon l'OMS

rougeole

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) alerte sur un bond d'environ 50 % des cas signalés de rougeole en 2018 par rapport à 2017. À la... 8

La CARMF torpillée par le système universel ?Retraites des médecins libéraux : les risques de la réforme Macron

Abonné
carmf

Extinction de la CARMF, menace sur la solidarité professionnelle, étatisation de la gouvernance, incertitude sur les réserves… Un rapport... Commenter

Incitation à l'installation : au congrès de l'ISNAR-IMG, les internes de médecine générale dépités par le CESP

cesp

Retard de paiement, manque d'accompagnement des tutelles sanitaires, problème de zonage… Le contrat d'engagement de service public (CESP)... Commenter

Dépistage organisé du cancer du sein : de bonnes performances malgré une légère baisse de la participation

depistage cancer sein

Malgré un taux de participation en légère baisse, les indicateurs de performance du dépistage organisé du cancer du sein « attestent de la... 6

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter