Médecine scolaire : des revalorisations financières pour rendre le métier plus attractif

Médecine scolaire : des revalorisations financières pour rendre le métier plus attractif

Coline Garré
| 16.11.2015
  • Médecine scolaire : des revalorisations financières pour rendre le métier plus attractif - 1

La ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem a annoncé vendredi 13 novembre quatre mesures pour revaloriser la médecine scolaire.

Une indemnité exceptionnelle de 600 euros sera versée début 2016, au titre de 2015, à un « très grand nombre de médecins dont la charge de travail a été augmentée », selon les termes du ministère. Par ailleurs, les indemnités annuelles des médecins scolaires seront revalorisées au plafond réglementaire actuel de 8 000 euros brut. Ils touchaient en moyenne 6 450 euros brut par an d’indemnité.

Les médecins de l’éducation conseillers techniques auront aussi une revalorisation. Ces mesures « permettent de rapprocher la rémunération des médecins scolaires de celles des médecins territoriaux », indique la rue de Grenelle.

Deuxième mesure, le nombre de médecins de l’Éducation nationale pouvant accéder à la 1re classe sera augmenté. Seulement 11 % d’entre eux pouvaient jusqu’ici prétendre finir leur carrière en 1re classe, et dépasser les 3 625 euros mensuels, indiquait au « Quotidien » le SNMSU en février.

Hausse du salaire lors du recrutement

Troisièmement, des instructions seront données aux académies afin de relever le niveau de salaire de primo-recrutement des médecins contractuels jusqu’à l’indice majoré 582, soit une hausse de plus de 4 700 euros brut par an.

Enfin, pour faciliter l’accueil et le tutorat d’internes, les médecins tuteurs seront rémunérés à hauteur de 600 euros par an et par interne.

L’ensemble de ces revalorisations financières doivent permettre de rendre la médecine scolaire plus attractive. La profession est en effet frappée d’une certaine désaffection. En 2014, 23 % des postes de médecins scolaires étaient vacants selon le ministère. Selon les chiffres du Syndicat national des médecins scolaires et universitaires (SNMSU-UNSA Éducation), 263 postes étaient inoccupés à la rentrée 2014, confiant la charge de 12 millions d’élèves à moins de 1 100 médecins. En 2015, le nombre de médecins scolaires est passé sous la barre des 1 000, selon le SNMSU-UNSA Éducation.

Par ailleurs, le bulletin officiel de l’Éducation nationale a publié le 12 novembre les circulaires sur la politique éducative sociale et de santé à l’école et sur les missions des médecins de l’Éducation nationale tandis que l’arrêté relatif à la périodicité et au contenu de la visite médicale des 6 ans et du dépistage des 12 ans est sorti le 6 novembre.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 6 Commentaires
 
La teigne Médecin ou Interne 17.11.2015 à 19h48

«  8000 euros bruts par AN?? Mais de quoi vivent ces gens?  »

Répondre
 
Nicolas H Médecin ou Interne 17.11.2015 à 21h49

« Ils ont un salaire quand même aussi, merci de lire avant de poster un commentaire !p »

Répondre
 
brigitte l Médecin ou Interne 17.11.2015 à 13h53

Pitoyable que des médecins : bac + 8 ou plus soient - payés que Bac+3 ou4 : c'est la France : Égalité... Médecin Psy retraitée active de 66 ans.

Répondre
 
ambroise paré Médecin ou Interne 17.11.2015 à 08h50

Pourquoi les médecins scolaires ont-ils les moins biens rémunérés de tous les médecins salariés ?
Pourquoi les médecins scolaires payent-ils une cotisation complète au Conseil de l'Ordre alors Lire la suite

Répondre
 
nigelle Médecin ou Interne 17.11.2015 à 09h56

Je comprends votre amertume que je partage en tant que médecin de PMI mais attention aux fausses allégations : les médecins de PMI sont aussi très mal rémunérés et ils paient une cotisation entière à Lire la suite

Répondre
 
Nicolas H Médecin ou Interne 17.11.2015 à 21h48

«  pourquoi un médecin scolaire gagne-t-il 5 x fois qu'un député incompétent et absentéiste ou que n'importe quel haut fonctionnaire qui a fait moins d'études et qui n'a aucune responsabilité ? C'est Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Agnès Buzyn écarte à nouveau la coercition à l'installation

Buzyn

Agnès Buzyn a écarté ce mercredi la proposition d'un conventionnement sélectif des médecins de secteur II dans les zones surdotées, piste... Commenter

Une étudiante en PACES de Marseille se suicide, la communauté médicale en émoi

suicide Fac marseille

Une étudiante inscrite en première année commune aux études de santé (PACES) à la faculté de médecine d'Aix-Marseille vient de se donner la... Commenter

Lévothyrox: le Conseil d'État donne raison au gouvernement dans sa gestion des effets indésirables

Levothyrox

Le Conseil d'État a donné raison ce 13 décembre au gouvernement, face à un patient traité avec le médicament Levothyrox, qui avait saisi en... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter