Patrick Pelloux : « Dans les blocs, les équipes sont encore en train d'opérer »

Patrick Pelloux : « Dans les blocs, les équipes sont encore en train d'opérer »

Henri de Saint Roman
| 14.11.2015
  • brancard Bataclan

Alors que Paris a été la nuit dernière l'objet d'attaques terroristes d'une ampleur inégalée, les équipes médicales ont dû faire face à un afflux de victimes sans précédent. « À 11 heures du matin, les blocs étaient encore en train d'opérer », indique le Dr Patrick Pelloux, contacté par « le Quotidien » samedi matin.

Le président de l'Association des médecins urgentistes de France (AMUF), qui a passé la nuit au SAMU, assure que dès l'annonce des attentats, « tous les médecins, toutes les infirmières, tous les soignants de l'AP-HP sont revenus à leur poste, et tous les blocs ont été rouverts ».
 

« Des blessures effroyables »


Combien de blessés ont-ils été opérés ? Pour Patrick Pelloux, entre 75 et 110 personnes plus ou moins gravement atteintes ont été dispatchées entre les différents établissements parisiens.

« Les blessures sont effroyables, assure l'urgentiste, les victimes ont été attaquées à l'arme de guerre avec des plaies profondes à la tête, a l'abdomen, au thorax. C'est un carnage inimaginable. »

L'incertitude demeurant sur le point de savoir si tous les terroristes ont été neutralisés, les équipes sont allées dormir chaque fois qu'elles le pouvaient. « Il y en a peut-être encore qui traînent en ville, continue l'urgentiste, il faut que les équipes dorment pour être prêtes au cas où. »

Le choc est rude pour les soignants pourtant confrontés quotidiennement à la détresse humaine. « Dans les services, tout le monde a changé cette nuit, conclut Patrick Pelloux, mais on n'a pas peur, on n'a pas peur, on va la gagner cette guerre. »

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
internes

48 heures par semaine maximum ? 50 % des internes de médecine générale dépassent le temps de travail réglementaire

Surcharge de travail, pression des médecins seniors : un interne en médecine générale sur deux (en première, deuxième ou troisième année), dépasse le temps de travail hebdomadaire réglementaire, révèle une enquête* d'envergure de... 12

Le nombre de cas de rougeole a bondi de 50 % en 2018, selon l'OMS

rougeole

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) alerte sur un bond d'environ 50 % des cas signalés de rougeole en 2018 par rapport à 2017. À la... 8

Dépistage organisé du cancer du sein : de bonnes performances malgré une légère baisse de la participation

depistage cancer sein

Malgré un taux de participation en légère baisse, les indicateurs de performance du dépistage organisé du cancer du sein « attestent de la... 4

Téléconsultation : des syndicats et l'Ordre s'inquiètent de « dérives commerciales »

teleconsult

Cinq mois jour pour jour après la généralisation de la téléconsultation, MG France s'alarme ce vendredi de « dérives commerciales » non... 4

Après un ressenti négatif en consultation, 60 % des patients ont déjà cherché un nouveau médecin

experience negative

Près d'un patient sur deux estime que leur médecin n'est pas assez attentif en consultation, selon une étude en ligne* réalisée auprès d'un... 10

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter