Un anesthésiste et ses deux enfants retrouvés morts à Toulouse

Un anesthésiste et ses deux enfants retrouvés morts à Toulouse

09.11.2015

Un père et ses deux enfants de 21 mois et 3 ans ont été retrouvés morts dans la nuit de vendredi à samedi à Toulouse, dans ce qui serait un double infanticide suivi d’un suicide, selon des informations du parquet. France 3 Midi-Pyrénées rapporte que le père, âgé de 35 ans, était médecin-anesthésiste au CHU de Purpan, à Toulouse, et aurait « administré des produits anesthésiants » à ses enfants.

Les corps ont été retrouvés par la mère dans leur appartement du quartier Saint-Michel, dans le sud de Toulouse, peu avant 1h00 du matin, a indiqué le procureur de la République de Toulouse. « L’hypothèse privilégiée est un double infanticide suivi d’un suicide », ce qui demande à être confirmé par l’enquête, a-t-il précisé. La Sûreté départementale a été saisie.

L’hôpital sous le choc

Le quotidien ladepeche.fr évoque ce drame qui touche également le service des urgences du CHU de Purpan où le père des deux enfants était responsable anesthésie du bloc d’orthopédie. « Les équipes sont sous le choc », selon le journal, qui mentionne que le médecin était présent dans l’établissement vendredi dernier, assurant ses fonctions sans rien laisser paraître.

« Ce qui choque, si cela est confirmé, c’est l’utilisation de drogues que nous utilisons tous les jours pour endormir des patients, les soigner », raconte au quotidien un médecin plus ancien. « Comment peut-on utiliser sa science pour tuer ? Ce n’est pas possible », s’interroge un autre praticien qui le côtoyait.

S. L.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
dranreb Médecin ou Interne 11.11.2015 à 13h52

Responsable et pas coupable, n'est-ce pas Mme la ministre de la santé.

Répondre
 
doc.ced.a Autre Professionnel Santé 10.11.2015 à 23h56

« un grand classique
en anesthésie t'es seul et tu dois être méchant et solide, sinon t'es mort.
N.B; il a probablement fait confiance aux administrations, en subissant leur harcèlement... »

Répondre
 
Lilith Médecin ou Interne 11.11.2015 à 08h03

Vous allez un peu vite. C'est certainement un problème familial. Le surmenage et le harcèlement ne poussent pas nécessairement un individu à tuer ses enfants...

Répondre
 
RDZ Médecin ou Interne 09.11.2015 à 23h12

« Sans commentaires !!!... »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Agnès Buzyn écarte à nouveau la coercition à l'installation

Buzyn

Agnès Buzyn a écarté ce mercredi la proposition d'un conventionnement sélectif des médecins de secteur II dans les zones surdotées, piste... 1

Une étudiante en PACES de Marseille se suicide, la communauté médicale en émoi

suicide Fac marseille

Une étudiante inscrite en première année commune aux études de santé (PACES) à la faculté de médecine d'Aix-Marseille vient de se donner la... 6

Lévothyrox: le Conseil d'État donne raison au gouvernement dans sa gestion des effets indésirables

Levothyrox

Le Conseil d'État a donné raison ce 13 décembre au gouvernement, face à un patient traité avec le médicament Levothyrox, qui avait saisi en... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter