VIH : les premières consultations pour la prescription de Truvada en prophylaxie vont ouvrir

VIH : les premières consultations pour la prescription de Truvada en prophylaxie vont ouvrir

Damien Coulomb
| 05.11.2015
  • VIH : les premières consultations pour la prescription de Truvada en prophylaxie vont ouvrir  - 1

Une première consultation proposant le Truvada (emtricitabine/ténofovir disoproxil) à des personnes en situation à risque d’infection par le VIH dans le cadre d’une prophylaxie pré-exposition (PrEP) ouvrira dès la semaine prochaine au service des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital Saint-Louis. C’est ce qu’a indiqué au « Quotidien » le Pr Jean-Michel Molina, chef du service et principal investigateur de l’essai ANRS Ipergay, qui a montré l’intérêt de cette stratégie de prévention chez les hommes ayant des relations sexuelles non protégées avec des hommes (HSH).

Selon le Pr Molina, d’autres services devraient rapidement emboîter le pas de l’hôpital Saint-Louis, notamment à Paris, à Lyon et à Nice : « tous les services qui ont participé à l’essai Ipergay et qui ont une bonne expérience de la prescription du Truvada dans le cadre de la PrEP sont susceptibles de le faire », explique-t-il.

Cette ouverture interviendra plus d’une semaine après que la commission d’évaluation initiale du rapport bénéfice/risque des produits de santé se soit prononcée en faveur de la mise en place d’une recommandation temporaire d’utilisation (RTU) du Truvada, dans le cadre de PrEP.

Une situation inconfortable

Depuis la fin de l’essai ANRS Ipergay, les infectiologues comme le Pr Molina sont dans une situation inconfortable : alors que les recommandations de l’OMS et la version 2015 du rapport Morlat donnent toutes les clés pour la prescription du Truvada dans le cadre de la PrEP, il n’existe toujours pas de cadre légal précis, et surtout de remboursement, pour déployer cette nouvelle stratégie de prévention.

De fait, les prescriptions réalisées à partir de la semaine prochaine se feront hors AMM et les traitements ne seront pas remboursés. « Nous voulons avant tout proposer à ceux qui le souhaitent une information complète sur ce qu’est la PrEP, précise le Pr Molina, cette consultation sera ouverte à toutes les personnes se trouvant dans des situations à risques ».

Selon le rapport Morlat, les principaux concernés sont les HSH et les personnes transgenres, auxquels peuvent se rajouter d’autres groupes, comme les consommateurs de drogues injectables ou les personnes en situation de vulnérabilité exposées à des rapports sexuels à haut risque.

Concernant le type de PrEP proposé, en continue ou à la demande, le Pr Molina estime que l’important « reste que l’on ait le choix entre les deux, afin d’adapter la stratégie aux situations particulières ».

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 5 Commentaires
 
frederic p Médecin ou Interne 07.11.2015 à 10h04

« Il est à noter, que la responsabilité d' un rétrovirus nommé V.I.H. comme cause du SIDA est de plus en plus sérieusement contestée ( argumentaires scientifique et épidémiologique de plus en plus éta Lire la suite

Répondre
 
Benjamin C Médecin ou Interne 08.11.2015 à 20h48

« Vos références scientifiques ? »

Répondre
 
jean-jacques l Médecin ou Interne 24.11.2015 à 08h31

"Pécuniairement tellement rentable" : j'ai du mal à considérer que des millions de morts puissent pécuniairement rentables.

Répondre
 
Jacques R Médecin ou Interne 06.11.2015 à 12h40

500 euros par mois.

Répondre
 
Benjamin C Médecin ou Interne 08.11.2015 à 20h53

« D'un côté je suis dérangé de penser que la collectivité paie pour permettre à une minorité de personnes de "vivre une sexualité débridée sans responsabilité", mais d'un autre, cela est peut-être pré Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 10

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 8

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter