« Je ne regrette rien mais j’ai eu de la chance qu’il ne me soit rien arrivé »

« Je ne regrette rien mais j’ai eu de la chance qu’il ne me soit rien arrivé »

31.10.2015

Coup de gueule, avis d’expert, coup de cœur ou témoignage... La rédaction du « Quotidien » distingue chaque semaine un ou plusieurs commentaires, parmi les centaines postés au fil des jours par les lecteurs internautes.

Jeudi 29, cet internaute réagissait à l'annonce de la découverte dans un étang du corps de l'étudiant en médecine de Lille qui avait disparu.

citation
Quelle abomination. L’ambiance de mes premières (vraies) années de médecine reste un souvenir merveilleux, y compris les "beuveries", malheureusement inévitables dans bien des facultés et autres écoles. Je ne regrette rien mais j’ai eu de la chance qu’il ne me soit rien arrivé (conduite du retour au bercail pas toujours en ligne droite...), mais regrette que la consommation excessive d’alcool soit systématiquement associée à fête en France. C’est très très con... Moi qui suis souvent invité à des fêtes chez des amis musulmans pratiquants, on s’y amuse et même on s’éclate, sans alcool, je le confirme. Voilà un exemple d’une des bonnes choses que certains citoyens français issus d’autres cultures que la française sur le plan des traditions ont à nous apprendre. J’adore le très bon vin quand je le partage avec autrui autour d’une table, et aussi faire péter un bouchon dans les grandes occasions. Là n’est pas la question. L’alcoolisation massive est entrain de devenir un problème majeur de santé publique, c’est l’opium d’un peuple malheureux, d’une jeunesse stressée à l’avenir incertain, en tout cas qu’elle ne voit pas comme serein. La peur est partout, dans tout, elle est entretenue par ceux qui nous dirigent. La société est anxiogène et le premier anxiolytique disponible est l’alcool. Depuis le temps que je le dis qu’il faut revoir notre modèle de société...encore une fois on a la preuve qu’il tue nos enfants, même ceux pour lesquels l’avenir ne s’annonce pas des plus sombres... Courage à la famille et aux amis de la victime.citation
Posté le 29 octobre par le Dr Ch. L. Voir tous les commentaires sur le sujet : « Le corps de l’étudiant en médecine de Lille, disparu depuis 10 jours, retrouvé dans un étang ».
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
C. Lassuit II Médecin ou Interne 31.10.2015 à 14h08

«  Commentaire trop long. L'alcool c'est des problèmes sociaux en amont. Religion ou pas.  »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Les Généralistes CSMF planchent sur la démographie et contestent le « zonage » des ARS

Réunis en comité directeur, les Généralistes CSMF (ex-UNOF) ont décidé d'entamer un travail de fond sur leur projet politique, ciblé sur la... 1

Prendre en charge le burn-out : la HAS donne ses recommandations

burn out

En réponse à une saisine du ministère de la Santé au printemps 2016, la Haute Autorité de santé (HAS) rend publiques ses recommandations... 7

Le nouveau syndicat pour les infirmiers de bloc va consulter sur les conditions de travail

ibode

Depuis le 9 mai, les quelque 7 000 infirmiers diplômés d'État de bloc opératoire (IBODE) sont officiellement représentés par le Syndicat... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter