Fraude à l’assurance-maladie : les médecins refusent l’étiquette de « tricheurs »

Fraude à l’assurance-maladie : les médecins refusent l’étiquette de « tricheurs »

Christophe Gattuso
| 30.10.2015
  • Fraude à l’assurance-maladie : les médecins refusent l’étiquette de « tricheurs » - 1

Les médecins n’ont pas apprécié le rapport récemment dévoilé par « les Échos » qui révélait une hausse des fraudes à l’assurance-maladie (+ 17 %) portant l’ardoise totale à près de 200 millions d’euros pour l’année 2014.

La Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) regrette notamment que l’article ait cité le « cas classique du médecin qui facture des visites à domicile fictives, en tiers payant et qui remplit et signe les feuilles de soins à la place de l’assuré ».

« Cette illustration est abusive et sans aucune donnée statistique, estime le syndicat, qui fulmine contre la stigmatisation des médecins. L’expérience montre que dans la plupart des cas il s’agit d’erreurs de facturation et non de fraudes. »

Mauvaise opération de com’

La divulgation de ce rapport a entraîné une vague de réactions des médecins sur lequotidiendumedecin.fr.

Scared s’offusque contre une mauvaise « opération de com’ ». « On continue à nous livrer à la vindicte publique fort opportunément peu avant le vote de la loi de santé : probable contre-feu allumé d’avance en prévision de notre mobilisation », ajoute une consœur.

D’aucuns estiment que les professionnels sont plus facilement montrés du doigt que les assurés (leur part de fraude est estimée à près de 39 millions d’euros, soit environ 20 % du total). « De nouveau, on accuse les professionnels de santé de fraude en soulignant que ceux-ci sont sanctionnés par leurs ordres et on omet volontairement de dire que les plus grosses fraudes viennent des patients », affirme pour sa part Leréveildhypocrate.

Un autre lecteur, RDZ, relativise le chiffre et s’interroge sur ce qu’il recouvre : « Essayons de savoir et connaître ce qu’est la définition de la CPAM du mot fraude : erreur de datage = double facturation = fraude, AT non validé = fraude, utilisation du NS = fraude ? »

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 48 Commentaires
 
REMY G Médecin ou Interne 08.01.2016 à 17h23

Les appels du 15 pour les patients non assurés, les AME systématiquement impayées heureusement le déconventionement n'est pas loin... On pourra bientôt avoir le temps de lire de la vraie science, et Lire la suite

Répondre
 
Medecin pyrenees orientales Médecin ou Interne 13.11.2015 à 21h31

« Les actes gratuits beau coups confrères en font ,mais ça ne se dévoile pas »

Répondre
 
dfp Médecin ou Interne 04.11.2015 à 08h51

Les impayés de la sécu et mutuelles, je fais énormément de tiers payant pour aider les patients ayant des difficultés financières à consulter. Chaque années j'ai entre 5000 à 6000 euros d'impayés Lire la suite

Répondre
 
brigitte l Médecin ou Interne 06.11.2015 à 19h19

psychiatre retraitée active ,n'ayant pas de successeur ,je me bats sans succès pour 2000 euros de CMU impayeespour 2014 et 2015 mais j'ai regle il y'a peu une dette de 28 euros : erreur de la CRAM Lire la suite

Répondre
 
barbpat Dentiste 02.11.2015 à 10h25

https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/les-professionnels-de-sante-rois-de-la-fraude-la-securite-sociale-1446393094

et un vainqueur de la statistique débile.

"..........

L'assuré Lire la suite

Répondre
 
justice! Médecin ou Interne 02.11.2015 à 08h51

Hollande et les socialistes ne gouvernent que les pauvres en les rendant plus pauvres encore c'est aussi le cas pour la classe moyenne ! Ils ne gouvernement certainement pas un pays !!! Ça se serait Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Agnès Buzyn écarte à nouveau la coercition à l'installation

Buzyn

Agnès Buzyn a écarté ce mercredi la proposition d'un conventionnement sélectif des médecins de secteur II dans les zones surdotées, piste... 1

Une étudiante en PACES de Marseille se suicide, la communauté médicale en émoi

suicide Fac marseille

Une étudiante inscrite en première année commune aux études de santé (PACES) à la faculté de médecine d'Aix-Marseille vient de se donner la... 6

Lévothyrox: le Conseil d'État donne raison au gouvernement dans sa gestion des effets indésirables

Levothyrox

Le Conseil d'État a donné raison ce 13 décembre au gouvernement, face à un patient traité avec le médicament Levothyrox, qui avait saisi en... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter