Nicolas Bonnemaison demande la révision de sa radiation de l’Ordre des médecins

Nicolas Bonnemaison demande la révision de sa radiation de l’Ordre des médecins

29.10.2015
  • Nicolas Bonnemaison demande la révision de sa radiation de l’Ordre des médecins - 1

L’ex-urgentiste Nicolas Bonnemaison, condamné par la cour d’assises d’Angers à deux ans de prison avec sursis pour avoir délibérément donné la mort à une patiente, renonce à un pourvoi en cassation contre cette décision, mais demande une révision de sa radiation de l’Ordre des médecins. « Nicolas Bonnemaison a décidé de ne pas former de pourvoi en cassation contre l’arrêt pénal de la cour d’appel d’Angers du 24 octobre 2015 », ont indiqué à l’AFP ses avocats, Mes Benoît Ducos-Ader et Arnaud Dupin.

Acquitté le 25 juin 2014 par le jury populaire de la cour d’assises de Pau, Nicolas Bonnemaison a été reconnu coupable à Angers d’avoir délibérément donné la mort, à l’hôpital de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), à Françoise Iramuno, une patiente âgée de 86 ans, avec la circonstance aggravante de connaître sa particulière vulnérabilité. Il a été acquitté pour les six autres cas de patients pour lesquels il était jugé. L’ex-urgentiste va former un pourvoi en cassation contre l’arrêt civil de la cour d’assises d’Angers qui l’a condamné à payer la somme de 30 000 euros de dommages et intérêts au fils et à la belle-fille de Françoise Iramuno, ont précisé ses avocats.

Décision motivée par « des faits nouveaux »

Nicolas Bonnemaison a décidé de saisir la Chambre disciplinaire de l’Ordre des médecins d’une demande de révision de la décision de radiation prise à son encontre le 15 avril 2014 en raison de « faits nouveaux », ont aussi indiqué Mes Benoît Ducos-Ader et Arnaud Dupin. Le praticien avait été radié à cette date par la Chambre disciplinaire de l’Ordre des médecins, une décision devenue formelle le 1er juillet 2014, soit sept jours après son acquittement à Pau. Cette décision avait été confirmée le 30 décembre 2014 par le Conseil d’État. Un recours est toujours déposé devant la Cour européenne des droits de l’homme. Selon ses avocats, Nicolas Bonnemaison, est en droit de demander le réexamen de la décision de sa radiation car « après le verdict en appel, il y a des faits nouveaux » en l’occurrence : « son acquittement de la totalité des faits en première instance à Pau ainsi que son acquittement à Angers concernant le cas d’une patiente pour laquelle il avait utilisé du Norcuron », a précisé à l’AFP Me Ducos-Ader. Ce dernier a insisté sur le fait que l’Ordre des médecins avait pris sa décision avant que l’ex-urgentiste soit jugé à Pau en juin 2014 et en appel à Angers en octobre 2015. Tout au long de son procès en appel Nicolas Bonnemaison a défendu sa vocation de médecin, se présentant dès le premier jour comme « médecin de profession » et affirmant le dernier jour, juste avant le délibéré : « J’ai agi en médecin et je vous le dis avec beaucoup de sincérité. »

Dr Lydia Archimède
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
hauts salaires

Hauts salaires de la fonction publique : 7 850 euros en moyenne pour les 1 % les mieux payés... dont 54 % dans les hôpitaux

Ils forment l'élite financière de la fonction publique (tous corps confondus) : quelque 48 500 agents, soit 1 % des employés les mieux payés, gagnent en moyenne 7 850 euros nets mensuels, loin du privé mais avec des revenus qui... 11

Grand Débat : médecins, vous avez la parole !

grand debat

À l’occasion du Grand Débat national, Nehs et le Groupe profession santé auquel appartient « le Quotidien du Médecin », « le Généraliste »,... 1

Agnès Buzyn candidate aux élections européennes ?

buzyn europe

Selon le journal « Les Échos », Agnès Buzyn pourrait quitter son maroquin pour se présenter aux élections européennes qui auront lieu du 23... 11

Le Nutri-score devient obligatoire sur tous les supports publicitaires

NUTRI SCORE

L'Assemblée a rendu obligatoire jeudi l'affichage du « Nutri-score » sur tous les supports publicitaires (Internet, télévisés,... 1

Live ChatDépister les cancers… ou pas ? Posez vos questions au Pr Norbert Ifrah (INCa)

Live Chat - Dépister les cancers… ou pas ? Posez vos questions au Pr Norbert Ifrah (INCa)-0

Alors que sa parole se fait plutôt rare dans les médias, le Pr Norbert Ifrah, président de l’Institut national du Cancer (INCa) depuis...

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter