À Paris, une conférence hospitalière met à l’honneur la coopération franco-chinoise

À Paris, une conférence hospitalière met à l’honneur la coopération franco-chinoise

Sophie Martos
| 26.10.2015
  • À Paris, une conférence hospitalière met à l’honneur la coopération franco-chinoise - 1

La France et la Chine ont annoncé leur souhait de poursuivre leur collaboration dans le domaine de la santé à l’occasion d’une grande conférence hospitalière qui a débuté ce lundi au ministère de la Santé.

Engagée depuis 2009 dans une vaste réforme du système hospitalier, la Chine a choisi la France comme partenaire.

Sept ans après la signature d’une première déclaration d’intention de coopération entre les deux ministres de la Santé, la relation entre les deux pays est au beau fixe. Une vingtaine de CHU français ont été jumelés avec 17 grandes villes chinoises afin d’expérimenter les réformes (management hospitalier, formation du personnel médicale etc.). « Nous sommes fiers de la coopération franco-chinoise », s’est félicité Jean Debeaupuis, directeur général de l’offre de soins au ministère, soulignant que le dialogue entre les deux pays devrait se poursuivre.

Plusieurs sessions, au programme de la conférence ont permis de présenter le fonctionnement, dans les deux pays, de la coopération ville-hôpital, la gestion des urgences médicales et sanitaires et le management hospitalier. La conférence, qui a réuni principalement des directeurs d’hôpitaux des deux pays, se clôtura, ce mardi, par une visite du CHU d’Amiens, établissement moderne qui a noué plusieurs partenariats avec la Chine.

Vieillissement, antibiorésistance et inégalités sociales

De son côté, Ma Xiao Wei, vice-ministre en charge de l’administration hospitalière, la santé communautaire et de la coopération internationale en Chine, a qualifié la collaboration de « fructueuse ». Il souhaite « renforcer la coopération » à travers de nouveaux projets sur le vieillissement démographique, l’antibiorésistance et les inégalités sociales. « Dans un contexte de transition de l’économie chinoise et de la qualité de vie de la population, la demande des services médicaux ne cesse de s’accroître et de se diversifier. La réforme des hôpitaux publics, la lutte des maladies infectieuses émergentes, et l’amélioration des prestations sociales sont des questions d’actualité dans notre société », a souligné Guan Jian, chargé d’affaires à l’ambassade de Chine, à Paris.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add

400 praticiens salariés, 4000 assistants médicaux, nouvelle carte hospitalière, fin du numerus clausus, ONDAM à 2,5 % : l'essentiel du plan Macron

macron

C'est le paradoxe du plan systémique vendu par l'Élysée sous le slogan inclusif « Ma Santé 2022 ». Cette fois, point de grande loi... 2

Le patron de la CNAM recadre la télémédecine : les publicités « fleurissent » mais on ne va pas tout rembourser

revel

Lors de la clôture de la 24e Université d'été de la CSMF, dimanche 16 septembre, le directeur de l'assurance-maladie Nicolas Revel s'est... Commenter

Arrêt cardiaque : plus l'enfant est jeune, plus les conséquences neurologiques sont généralisées

cardiaque pediatrie

Chez l'adulte, un arrêt cardiaque se traduit par un surrisque de séquelles neurologiques, de troubles de la mémoire, et de déficits moteurs... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter