Complémentaire : la Mutualité ne veut pas du dispositif spécifique pour les plus de 65 ans

Complémentaire : la Mutualité ne veut pas du dispositif spécifique pour les plus de 65 ans

22.10.2015

Alors que les députés examinent l’examen du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS), la Mutualité française a exprimé à nouveau son refus clair et net de l’article 21 censé soutenir l’accès à la couverture complémentaire santé des retraités. Le texte prévoit la création d’un appel d’offres spécifique pour les contrats de santé des personnes de plus de 65 ans. « C’est un nouveau coup de canif au caractère universel de notre modèle de protection sociale », analyse Jean-Paul Benoît, président de la Mutualité française PACA.

« Le président de la République avait annoncé en 2013 la généralisation de la complémentaire santé et nous sommes d’accord, ajoute-t-il. Le problème, c’est la mise en place de cette réforme : on induit une rupture de solidarité qui crée des exclusions, pour les jeunes, les personnes en difficulté et les retraités. Ce n’est pas en segmentant la population, en opposant salariés et non salariés, actifs et retraités que l’on garantit l’égalité devant les soins. La segmentation répond à une technique assurantielle. »

Au sujet des fameux contrats seniors, la Mutualité redoute une baisse artificielle des prix à court terme du fait d’opérateurs souhaitant développer leurs parts de marché. « À moyen terme, ces opérateurs procéderont ensuite à un rattrapage de leurs tarifs, faisant de cette mise en concurrence un marché de dupes », explique la FNMF.

Bientôt 10 dispositifs de complémentaire santé...

La Mutualité rappelle qu’il existe déjà au minimum huit dispositifs d’aides à la complémentaire santé (CMU-C, ACS, contrats collectifs, dispositif Madelin...). Le gouvernement a prévu d’y ajouter le chèque santé pour les salariés précaires et donc un appel d’offres pour de nouveaux contrats seniors. « Le risque c’est la focalisation excessive sur le prix au détriment des garanties, poursuit le président de la Mutualité PACA. Les nouveaux retraités seront traités différemment des plus anciens et cet appel d’offres va à l’encontre de l’aide aux plus fragiles. »

La Mutualité réclame la suppression de l’article 21 sur l’appel d’offres réservé aux personnes de plus de 65 ans, mais aussi la remise à plat de l’ensemble des dispositifs d’aides à la complémentaire.

De notre correspondante à Marseille Hélène Foxonet
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
hérodottt Médecin ou Interne 24.10.2015 à 22h41

« La Sécu va suivre l'exemple de la mutualité (d'ailleurs.c'est probablement pour ça que la Mutualité a. été autorisée à s'exprimer) »

Répondre
 
JEAN MARC W Médecin ou Interne 22.10.2015 à 23h41

« Pour une fois qu'un projet de loi sur les contrats complémentaires santé aidés permettait la prise en charge des compléments d'honoraires, voilà-t-il pas que les mutuelles n'en veulent pas.
Pour le Lire la suite

Répondre
 
Etienne LB Médecin ou Interne 23.10.2015 à 17h22

Qui auraient payé les aides à ces contrats complémentaires santé ?

Répondre
 
hérodottt Médecin ou Interne 24.10.2015 à 22h37

« 10% des "aides" à l'insertion,à la formation pour des professions du passé... »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

« L'humanité ne peut s'arrêter aux frontières de la France ! » : le Pr Pitti explique pourquoi il renonce à ses insignes d'officier de la légion d'honneur

Pr Raphaël Pitti

Le Pr Raphaël Pitti, chef du service de réanimation à la polyclinique de Gentilly (Nancy) et médecin humanitaire, a été promu au rang... 11

L'athérosclérose présente chez la moitié des 40-54 ans sans facteur de risque cardiovasculaire… Faut-il s'en soucier ?

athérosclérose

Une tension basse, une glycémie faible et un taux de cholestérol dans la norme suffisent-ils à garantir des artères saines ? Une étude... Commenter

La consommation d’antibiotiques en France reste à la hausse en ville

ANTIBIOTIQUES

La tendance à la hausse de la consommation d’antibiotiques en ville se poursuit depuis 2010, après une période de baisse (2000-2005) puis... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter