Pour les 70 ans de la Sécu, Hollande salue la réforme du tiers payant généralisé

Pour les 70 ans de la Sécu, Hollande salue la réforme du tiers payant généralisé

06.10.2015
  • François Hollande, ce mardi au palais de la Mutualité.

    Pour les 70 ans de la Sécu, Hollande salue la réforme du tiers payant généralisé

Douche froide pour les médecins... À la faveur d’un long discours, ce mardi au palais de la Mutualité, célébrant la « grande idée » qu’est la Sécurité sociale, « pilier » de la République depuis 70 ans, François Hollande a confirmé – en pleine grève des médecins libéraux – le calendrier de la généralisation du tiers payant, réforme prévue dans la loi de santé (que le Sénat vient d’adopter).

« Les médecins peuvent comprendre cette nécessité »

Certes, des « questionnements légitimes » peuvent se poser. Mais François Hollande maintient l’agenda : application du tiers payant aux bénéficiaires de l’aide à la complémentaire santé (ACS) depuis juillet 2015, déploiement aux personnes pris en charge à 100 % par l’Assurance-maladie en 2016 (« les médecins peuvent comprendre cette nécessité », a-t-il espéré), avant généralisation à tous les Français en 2017.

Le chef de l’État a assuré une nouvelle fois que la garantie de paiement aux professionnels de santé dans un « délai aussi court que possible » était la « condition pour que le système soit fiable et accepté » par les médecins. Mais, a-t-il ajouté, la réforme a déjà été instaurée dans « presque tous les pays européens »...

François Hollande a également évoqué la nécessaire « meilleure répartition des professionnels de santé ». « La ministre y travaille », a-t-il glissé en regardant Marisol Touraine, assise au premier rang.

En route vers la protection maladie universelle

La gestion des comptes sociaux est une autre priorité. Optimiste, le président a salué la « moitié du chemin parcouru » sur la réduction du déficit (ramené de 30 milliards d’euros en 2010 à 12 milliards d’euros en 2015), le « recul » de la dette sociale (150 milliards d’euros tout de même...) et les dépenses de l’Assurance-maladie ramenées à 2 % de croissance contre 6 % au début des années 2000.

Enfin, François Hollande a évoqué la simplification de l’accès aux droits. Et de saluer la « grande réforme » portée par Marisol Touraine sur la protection maladie universelle, présentée ce mercredi en conseil des ministres dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécurité sociale.

A. B.-I.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add

Vaccination antigrippale en pharmacie : pas convaincus, les généralistes donnent 4,8/10

vaccin pharmacie

70 % des médecins généralistes estiment que l'expérimentation de vaccination contre la grippe saisonnière en pharmacie (sur les patients de... 29

L'Ordre ne s'oppose pas à l'ouverture de l'AMP à toutes les femmes, contraire ni à la déontologie ni aux principes éthiques

ordre

C'était une prise de position attendue. « La voix de l'Ordre s'est faite timide jusque-là », a reconnu le Dr Jean-Marie Faroudja, président... 13

Des étudiants mal classés envoyés dans les déserts : la drôle d'idée du Pr André Grimaldi

Grimaldi

Le Pr André Grimaldi, professeur émérite de diabétologie à la Pitié-Salpêtrière (AP-HP), vient d'avancer une piste pour le moins... 27

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter