Conventionnement avec les complémentaires santé - Un député veut supprimer les réseaux de soins « inflationnistes et inéquitables »

Conventionnement avec les complémentaires santéUn député veut supprimer les réseaux de soins « inflationnistes et inéquitables »

05.10.2015

Une proposition de loi vise à interdire les réseaux de soins conventionnés. Selon son auteur Daniel Fasquelle (« Les Républicains »), ils n’ont pas permis de réduire le renoncement aux soins dans les secteurs de l’optique, du dentaire et de l’audioprothèse. La Mutualité réfute cette thèse.

  • Un député veut supprimer les réseaux de soins « inflationnistes et inéquitables » - 1

Texte controversé, la loi Le Roux adoptée fin 2013 avait étendu aux mutuelles la possibilité déjà offerte aux assurances et aux institutions de prévoyance de pratiquer un remboursement différencié selon que le professionnel de santé consulté (dentiste, opticien ou audioprothésiste mais pas médecin) est affilié ou pas à un réseau.

Le député « Les Républicains » du Pas-de-Calais, Daniel Fasquelle, a annoncé son intention de s’attaquer à ces réseaux de soins conventionnés. Même si son...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Médecin
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A la une

add
evenement
Focus

Des blouses blanches entre doléances et revendications

Ils sont plus de 200 praticiens à avoir alimenté la consultation lancée fin janvier par « Le Quotidien ». Il ressort de celle-ci un profond sentiment d’inquiétude et souvent une incompréhension face aux réformes de ces dernières années. Avec une ligne de force : la profession veut avoir davantage voix au chapitre. Et les médecins sont prêts à prendre l’initiative. La preuve ? Ils font des... 1

Le nombre de cas de rougeole a bondi de 50 % en 2018, selon l'OMS

rougeole

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) alerte sur un bond d'environ 50 % des cas signalés de rougeole en 2018 par rapport à 2017. À la... 8

Dépistage organisé du cancer du sein : de bonnes performances malgré une légère baisse de la participation

depistage cancer sein

Malgré un taux de participation en légère baisse, les indicateurs de performance du dépistage organisé du cancer du sein « attestent de la... 6

Téléconsultation : des syndicats et l'Ordre s'inquiètent de « dérives commerciales »

teleconsult

Cinq mois jour pour jour après la généralisation de la téléconsultation, MG France s'alarme ce vendredi de « dérives commerciales » non... 5

48 heures par semaine maximum ? 50 % des internes de médecine générale dépassent le temps de travail réglementaire

internes

Surcharge de travail, pression des médecins seniors : un interne en médecine générale sur deux (en première, deuxième ou troisième année),... 13

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter