L’économiste Brigitte Dormont veut confier aux ARS l’intégralité des financements du système de santé

L’économiste Brigitte Dormont veut confier aux ARS l’intégralité des financements du système de santé

Anne Bayle-Iniguez
| 05.10.2015
  • L’économiste Brigitte Dormont veut confier aux ARS l’intégralité des financements du système de santé-1

Bien connue des professionnels depuis qu’elle a professé que la mise en œuvre du tiers payant généralisé signait « la mort annoncée de la médecine libérale », l’économiste Brigitte Dormont a lancé un nouveau pavé dans la mare en préconisant de confier l’intégralité des enveloppes de financement du système de santé – hôpital, ville et EHPAD – à des organismes territoriaux comme les agences régionales de santé (ARS).

Interrogée jeudi dernier lors du 55e congrès national...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commenter 17 Commentaires
 
francoise a Médecin ou Interne 11.03.2016 à 08h27

Et j'oubliais, il y en a qui croient encore que l'ETAT et l'Assurance-maladie financent quelque chose, désolée mais c'est comme avec les banques, c'est nous qui leur prêtons de l'argent tous les mois.

Répondre
 
francoise a Médecin ou Interne 11.03.2016 à 08h24

Je vois que cette dame est pleine de bonnes idées qui concourront à la perte du système, aurait-elle raté médecine ? Et dans ce cas tant mieux parce qu'elle a fort peu de souci et des médecins et des Lire la suite

Répondre
 
YVES R Médecin ou Interne 10.10.2015 à 10h00

« Il ne fallait pas confisquer la permanence des soins aux praticiens de ville, la régulation devrait se faire à l'envers, pas de prise en charge financière aux urgences sans un premier avis du médeci Lire la suite

Répondre
 
Brice Médecin ou Interne 06.10.2015 à 11h23

Ras le bol du djihadisme anti-libéral ! Où est la démocratie quand certaines personnes veulent imposer leur point de vue ou sentiment... et pire, sans aucune compétence. Ça va mal finir.

Répondre
 
Chirurgien Médecin ou Interne 06.10.2015 à 08h24

Quelles sont les compétences de cette nouvelle gourou de la santé ? Et pourquoi nous inflige-t-on sa photo ? J'en viens à penser que Mao avait eu une idée géniale en envoyant tous les Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Agnès Buzyn écarte à nouveau la coercition à l'installation

Buzyn

Agnès Buzyn a écarté ce mercredi la proposition d'un conventionnement sélectif des médecins de secteur II dans les zones surdotées, piste... 1

Une étudiante en PACES de Marseille se suicide, la communauté médicale en émoi

suicide Fac marseille

Une étudiante inscrite en première année commune aux études de santé (PACES) à la faculté de médecine d'Aix-Marseille vient de se donner la... 6

Lévothyrox: le Conseil d'État donne raison au gouvernement dans sa gestion des effets indésirables

Levothyrox

Le Conseil d'État a donné raison ce 13 décembre au gouvernement, face à un patient traité avec le médicament Levothyrox, qui avait saisi en... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter