L’hôpital, pas autonome ? Touraine se paie Sarkozy

L’hôpital, pas autonome ? Touraine se paie Sarkozy

Stéphane Long
| 02.10.2015
  • L’hôpital, pas autonome ? Touraine se paie Sarkozy - 1

« Quand Nicolas Sarkozy cherche de mauvais prétextes pour fermer des hôpitaux ». C’est le titre du dernier billet publié par Marisol Touraine sur son blog personnel.

La ministre de la Santé réagit aux propos tenus par Nicolas Sarkozy dans une interview aux « Échos » publiée mercredi 30 septembre 2015.

Le président des Républicains (LR) s’exprime sur le statut des fonctionnaires, et sur l’hôpital : « Je souhaite par ailleurs que soit expérimentée l’autonomie aux établissements hospitaliers comme nous l’avons donnée aux universités. Nous devons élaborer un nouveau statut des hôpitaux en leur offrant une vraie liberté de gestion. »

« Une vérité insidieuse »

Expérimenter l’autonomie dans les établissements hospitaliers ? La proposition fait bondir Marisol Touraine qui rétablit la vérité avec une pointe d’ironie : « Je crains que le logiciel des conseillers de M. Sarkozy ne soit cruellement périmé car nos hôpitaux sont déjà autonomes ! C’est même leur statut juridique. Ils organisent leurs services, définissent leur projet médical, élaborent en toute autonomie leur budget ! » La ministre dit vrai même si l’autonomie des hôpitaux est toute relative : les établissements sont en effet contraints par des limites budgétaires dont ils ne sont pas maîtres (Ondam, contrats d’objectifs...)

Pour Marisol Touraine, les déclarations de Nicolas Sarkozy cachent « une vérité insidieuse ». Selon elle, la volonté de l’ex-président de la République d’économiser 100 milliards d’euros de dépenses publiques entre 2017 et 2022 annonce « le démantèlement de nombreux services publics : moins d’enseignants dans les écoles, moins de forces de police pour assurer la sécurité de nos concitoyens,... et probablement la fermeture d’hôpitaux, pas seulement de proximité, pourtant indispensables à l’accès de tous au système de soins. »

Pas question pour Marisol Touraine ? L’été dernier, le ministère de la Santé démentait avec force le projet de fermeture de 67 services d’urgence, « menacés » selon « Le Figaro », en raison de leur activité insuffisante.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add

L'Ordre ne s'oppose pas à l'ouverture de l'AMP à toutes les femmes, contraire ni à la déontologie ni aux principes éthiques

ordre

C'était une prise de position attendue. « La voix de l'Ordre s'est faite timide jusque-là », a reconnu le Dr Jean-Marie Faroudja, président... 7

Assistant médical : les infirmiers ne veulent pas être les « subalternes » des médecins

infirmiers

Plusieurs syndicats d'infirmiers libéraux ainsi que l'Ordre professionnel s'insurgent contre la réforme du système de santé du... 4

Des étudiants mal classés envoyés dans les déserts : la drôle d'idée du Pr André Grimaldi

Grimaldi

Le Pr André Grimaldi, professeur émérite de diabétologie à la Pitié-Salpêtrière (AP-HP), vient d'avancer une piste pour le moins... 19

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter