L’hôpital, pas autonome ? Touraine se paie Sarkozy

L’hôpital, pas autonome ? Touraine se paie Sarkozy

Stéphane Long
| 02.10.2015
  • L’hôpital, pas autonome ? Touraine se paie Sarkozy - 1

« Quand Nicolas Sarkozy cherche de mauvais prétextes pour fermer des hôpitaux ». C’est le titre du dernier billet publié par Marisol Touraine sur son blog personnel.

La ministre de la Santé réagit aux propos tenus par Nicolas Sarkozy dans une interview aux « Échos » publiée mercredi 30 septembre 2015.

Le président des Républicains (LR) s’exprime sur le statut des fonctionnaires, et sur l’hôpital : « Je souhaite par ailleurs que soit expérimentée l’autonomie aux établissements hospitaliers comme nous l’avons donnée aux universités. Nous devons élaborer un nouveau statut des hôpitaux en leur offrant une vraie liberté de gestion. »

« Une vérité insidieuse »

Expérimenter l’autonomie dans les établissements hospitaliers ? La proposition fait bondir Marisol Touraine qui rétablit la vérité avec une pointe d’ironie : « Je crains que le logiciel des conseillers de M. Sarkozy ne soit cruellement périmé car nos hôpitaux sont déjà autonomes ! C’est même leur statut juridique. Ils organisent leurs services, définissent leur projet médical, élaborent en toute autonomie leur budget ! » La ministre dit vrai même si l’autonomie des hôpitaux est toute relative : les établissements sont en effet contraints par des limites budgétaires dont ils ne sont pas maîtres (Ondam, contrats d’objectifs...)

Pour Marisol Touraine, les déclarations de Nicolas Sarkozy cachent « une vérité insidieuse ». Selon elle, la volonté de l’ex-président de la République d’économiser 100 milliards d’euros de dépenses publiques entre 2017 et 2022 annonce « le démantèlement de nombreux services publics : moins d’enseignants dans les écoles, moins de forces de police pour assurer la sécurité de nos concitoyens,... et probablement la fermeture d’hôpitaux, pas seulement de proximité, pourtant indispensables à l’accès de tous au système de soins. »

Pas question pour Marisol Touraine ? L’été dernier, le ministère de la Santé démentait avec force le projet de fermeture de 67 services d’urgence, « menacés » selon « Le Figaro », en raison de leur activité insuffisante.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
ABATTAGE

6 patients à l'heure ? 100 généralistes pétitionnent contre « l'abattage »

La polémique sur les contreparties au financement des assistants médicaux (en nombre de patients ou de consultations supplémentaires) rebondit. Après que les syndicats de médecins libéraux ont dénoncé le modèle « productiviste »... 14

Chez le nourrisson, l'anesthésie générale ne provoque pas de surrisque de trouble neurologique

anesthesie nourrisson

L'exposition à une anesthésie générale de courte durée chez des tout-petits ne semble pas associée à un risque accru de troubles... Commenter

Effic'Asthme, l'appli pour apprendre aux parents à gérer les crises d'asthme de l'enfant

Efficasthme02

Respiration sifflante, soulèvement alterné du thorax et de l'abdomen… pas de doute : ce jeune enfant virtuel de 2 ans est en train de faire... Commenter

La CARMF torpillée par le système universel ?Retraites des médecins libéraux : les risques de la réforme Macron

Abonné
carmf

Extinction de la CARMF, menace sur la solidarité professionnelle, étatisation de la gouvernance, incertitude sur les réserves… Un rapport... 4

Incitation à l'installation : au congrès de l'ISNAR-IMG, les internes de médecine générale dépités par le CESP

cesp

Retard de paiement, manque d'accompagnement des tutelles sanitaires, problème de zonage… Le contrat d'engagement de service public (CESP)... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter