60 % des Français plébiscitent l’activité physique prescrite par les médecins

60 % des Français plébiscitent l’activité physique prescrite par les médecins

Coline Garré
| 29.09.2015

Les Français semblent de plus en plus convaincus par l’importance de la prévention. Ils sont 70 % à estimer que la France dépense trop dans le curatif, au détriment du préventif, selon une étude* réalisée par l’Ifop pour la fondation Pileje, qui « promeut la santé durable ».

73 % des personnes interrogées pensent que la prise en charge des patients atteints de maladies évitables coûte plus cher à la collectivité que l’éducation à la santé de toute la population. Les médecins ont un rôle important à jouer en la matière, selon les Français : 62 % d’entre eux estiment qu’ils ne donnent pas assez de conseils à leurs patients en matière de prévention.

Pour une prévention remboursée

En période de crise financière, plus de 60 % des Français disent avoir été contraints de réduire leurs dépenses en matière de nourriture et plus de la moitié estiment qu’il est plus simple de pratiquer régulièrement une activité physique et de savoir gérer son stress lorsqu’on est délivré des soucis pécuniaires.

Ils sont donc tout à fait favorables (60 %) à une prise en charge par la Sécurité sociale des activités physiques prescrites par un médecin. Hasard du calendrier ? La publication de ce sondage intervient ce mardi alors que les sénateurs ont rejeté ce même jour en séance plénière un amendement au projet de loi de santé qui prévoyait d’autoriser les médecins à prescrire une activité physique adaptée à la pathologie.

Pour les 18-24 ans, les mutuelles devraient rembourser les activités liées à la prévention (coaching sportif ou nutritionnel), quitte à augmenter leurs tarifs.

Les Français se montrent en revanche sévères à l’encontre des malades chroniques qui ne suivent pas les programmes de prévention : 60 % pensent que la Sécurité sociale ne devrait plus les rembourser à 100 %.

*Enquête menée sur un échantillon de 1 002 personnes, représentatif de la population française de plus de 18 ans, selon la méthode des quotas, par questionnaire auto-administré en ligne du 3 au 4 septembre 2015.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
negos assistants

Assistants médicaux : la CNAM écarte toute notion de productivité horaire

Après la crise, les explications. Les syndicats de médecins libéraux, accompagnés des structures d'étudiants, d'internes et chefs de clinique, ont présenté ce mercredi après-midi leurs propositions au directeur général de... 5

Cancer : l'immunothérapie entraîne une réponse durable chez de nombreux patients

immunotherapie

L'immunothérapie permet d'obtenir une réponse durable chez 2,3 fois plus de patients que les autres thérapies comme la chimiothérapie.... Commenter

Éliminer le cancer du col de l'utérus, un objectif atteignable d'ici 25 à 50 ans dans les pays développés

HPV

Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, a appelé à agir en 2018 pour éliminer le... 2

Report de la réforme des études médicales : pour l'instant il n'en est pas question, assure l'ANEMF

ecn

Les propos sur un possible report d'un an de la réforme des ECN, tenus mardi par Frédérique Vidal aux Contrepoints de la santé, ne sont pas... Commenter

« On peut être libéral et payé au forfait » : face aux sénateurs, Jean-Marc Aubert défend la réforme de la rémunération

aubert

Entendu ce mercredi matin devant la commission des affaires sociales du Sénat, le directeur de la DREES (ministère), Jean-Marc Aubert,... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter