Pesticides : un concentré de perturbateurs endocriniens dans des salades de supermarché

Pesticides : un concentré de perturbateurs endocriniens dans des salades de supermarché

22.09.2015
  • Pesticides : un concentré de perturbateurs endocriniens dans des salades de supermarché - 1

Après les fraises en 2013, Générations futures s’est penchée sur le cas de la salade, l’un des légumes très consommés des Français où l’on retrouve le plus de résidus de pesticides.

Dans le cadre du cinquième volet de son enquête EXPPERT, l’association a fait analyser par le laboratoire Fytolab/Primoris 31 échantillons de salades achetées de façon aléatoire dans des supermarchés de l’Oise et de la Somme entre mai et juillet derniers. La plupart des salades (29) était d’origine France, les deux autres provenant d’Espagne et d’Italie.

Sur les 31 échantillons collectés par Générations futures - tous issus de l’agriculture conventionnelle - près de 81 % contenaient au moins un résidu de pesticide. À titre de comparaison, une enquête menée dans les mêmes conditions par la Direction générale de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a permis de détecter la présence de pesticides dans près de 58 % d’une trentaine d’échantillons de salades.

Substances interdites

« Dans le cadre de notre enquête EXPPERT, on a retrouvé 117 résidus au total, soit en moyenne près de quatre résidus par salade, sans tenir compte des résidus de bromure de méthyl dont on est pas capable de prouver l’origine agricole ou naturelle », souligne François Veillerette, porte-parole de Générations Futures. Sur les 117 résidus de pesticides mis en évidence dans les échantillons de l’enquête, 65 constituent des perturbateurs endocriniens potentiels. Et parmi les dix matières actives les plus fréquemment retrouvées, sept sont suspectées d’être des perturbateurs endocriniens (cyprodinyl, fludioxonyl, dithiocarbamates, pencycuron, propamocarb, propyzamide, deltamethrine).

Au total, près de 68 % des échantillons contenaient au moins un résidu de pesticides perturbateurs endocriniens potentiels. Par ailleurs, cinq échantillons contenaient une ou plusieurs substances actives interdites ou interdites d’usage, précise Générations futures.

Règlement européen en stand-by

L’enquête ne prétend pas constituer le reflet exact de la présence de résidus de pesticides dans les salades vendues en France. Toutefois, ces résultats « préoccupants » témoignent de la « nécessité à appliquer au plus vite les décisions prises dans le cadre du règlement européen sur les pesticides et lors de la Stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens », conclut l’association.

« La ministre de l’Écologie a déjà pris position dans des conseils européens de l’environnement. Il faut vraiment qu’elle accélère les choses en étant ferme avec des pays comme l’Allemagne ou l’Angleterre qui ont des intérêts extrêmement importants liés à l’agro-chimie et qui font tout pour que le règlement ne soit pas appliqué », déclare François Veillerette.

« Si la commission européenne est faible, on risque d’avoir entre zéro et deux pesticides perturbateurs endocriniens qui sortent du marché. Il n’y aurait alors aucun effet en termes de protection de la santé publique », craint le porte-parole de l’association.

David Bilhaut
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
negos assistants

Assistants médicaux : la CNAM écarte toute notion de productivité horaire

Après la crise, les explications. Les syndicats de médecins libéraux, accompagnés des structures d'étudiants, d'internes et chefs de clinique, ont présenté ce mercredi après-midi leurs propositions au directeur général de... 5

Cancer : l'immunothérapie entraîne une réponse durable chez de nombreux patients

immunotherapie

L'immunothérapie permet d'obtenir une réponse durable chez 2,3 fois plus de patients que les autres thérapies comme la chimiothérapie.... Commenter

Éliminer le cancer du col de l'utérus, un objectif atteignable d'ici 25 à 50 ans dans les pays développés

HPV

Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, a appelé à agir en 2018 pour éliminer le... 2

Report de la réforme des études médicales : pour l'instant il n'en est pas question, assure l'ANEMF

ecn

Les propos sur un possible report d'un an de la réforme des ECN, tenus mardi par Frédérique Vidal aux Contrepoints de la santé, ne sont pas... Commenter

« On peut être libéral et payé au forfait » : face aux sénateurs, Jean-Marc Aubert défend la réforme de la rémunération

aubert

Entendu ce mercredi matin devant la commission des affaires sociales du Sénat, le directeur de la DREES (ministère), Jean-Marc Aubert,... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter