SOS Médecins se retire d’une zone sensible à Limoges après le caillassage de ses voitures

SOS Médecins se retire d’une zone sensible à Limoges après le caillassage de ses voitures

Sophie Martos
| 21.09.2015
  • SOS Médecins se retire d’une zone sensible à Limoges après le caillassage de ses voitures - 1

L’association SOS Médecins a annoncé vendredi dernier qu’elle n’interviendrait plus, sauf urgence, dans une parcelle d’un quartier sensible de La Bastide, à Limoges, à la suite de plusieurs actes d’incivilité. « Nous ne souhaitons plus prendre de risques, nous avons huit remplaçants. C’est à titre de prévention », prévient le Dr Fabrice Massoulard, président de l’association à Limoges.

En juin et septembre dernier, plusieurs voitures de SOS Médecins ont été caillassées et vandalisées au niveau de l’impasse Camille-Pissaro. « Les responsables ont également dérobé des papiers personnels aux médecins », explique le Dr Massoulard. Lors d’une assemblée générale organisée il y a 15 jours, les 13 médecins titulaires ont voté à l’unanimité pour ne plus intervenir jusqu’à la fin de l’année dans cette zone sensible. « Nous n’interviendrons qu’en cas d’urgence et nous serons accompagnés par la police », poursuit-il. « Nous avons souhaité réagir avant qu’il ne se passe un incident grave mais c’est une décision difficile à prendre car cela pénalise le reste des habitants », souligne Fabrice Massoulard.

Ce n’est pas la première fois que l’association SOS Médecins de Limoges suspend son activité. Il y a deux ans, elle avait également décidé de ne plus intervenir pendant un mois dans un autre quartier sensible de la ville pour les mêmes raisons.

Le soutien de l’Ordre

Le conseil départemental de l’Ordre de la Haute-Vienne a soutenu la décision des médecins et s’apprête à mettre en œuvre le protocole national « Santé, sécurité, justice, Ordres » pour assurer la sécurité des professionnels de santé, le plus rapidement possible. « Ce protocole peut se décliner dans les régions en fonction des spécificités locales. Les médecins seront accompagnés par la police, mais d’autres solutions sont proposées comme un numéro spécial entre la police et le médecin ou encore un système de géolocalisation », a indiqué le Dr Philippe Bleynie, secrétaire général du conseil départemental de l’Ordre de la Haute-Vienne. Le protocole est en phase de finalisation. Il s’appliquera aussi aux médecins assurant la permanence des soins. « On s’active beaucoup, l’insécurité des médecins est un problème dont il faut se soucier », a souligné le Dr Bleynie.

Plusieurs agressions de professionnels de santé de SOS Médecins ont été signalées aux autorités ces dernières années notamment dans l’Essonne, le Gard et l’Isère conduisant à un retrait provisoire des médecins.

Selon le bilan 2015 du Conseil national de l’Ordre des médecins, 901 fiches de déclaration d’incident ont été déclarées en 2014. Un chiffre supérieur de 27 % à la moyenne annuelle de l’Observatoire de la sécurité des médecins, qui recense le nombre d’incidents déclarés (agressions verbales, physique, menaces, vols, atteintes aux biens...) chaque année depuis 2003.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
ev lead
Focus

À l'hôpital comme en ville Abonné

Au cœur des transformations du monde hospitalier comme des modes d’exercice libéral, impacté par les nouvelles technologies, les contraintes démographiques et les évolutions générationnelles, le temps médical est devenu un enjeu majeur. Le "Quotidien" a enquêté auprès des associations régionales, de l’Ordre des médecins, des URPS et de l’Observatoire de la Qualité de vie au travail. Tous les... 12

Dr Claude Leicher (Fédération des CPTS) : « Le monde libéral mérite une juste rémunération pour les services rendus »

Abonné
Leicher

Ancien président de MG France, le Dr Claude Leicher préside la Fédération des communautés professionnelles territoriales de santé (FCPTS),... Commenter

Le SAMU du Var équipé de gilets pare-balles pour les missions « à haut risque potentiel »

SAMU 83

Depuis vendredi 21 septembre, les agents du service mobile d'urgence et de réanimation (SMUR) du Var disposent d'un nouvel équipement pour... Commenter

Live chatAMP, fin de vie, génétique... Quels enjeux pour les médecins ? Posez vos questions au Pr Delfraissy

Pr Delfraissy

La France s’apprête à réviser ses lois de bioéthique pour prendre en compte les progrès scientifiques et les évolutions sociétales. Le...

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter