SOS Médecins se retire d’une zone sensible à Limoges après le caillassage de ses voitures

SOS Médecins se retire d’une zone sensible à Limoges après le caillassage de ses voitures

Sophie Martos
| 21.09.2015
  • SOS Médecins se retire d’une zone sensible à Limoges après le caillassage de ses voitures - 1

L’association SOS Médecins a annoncé vendredi dernier qu’elle n’interviendrait plus, sauf urgence, dans une parcelle d’un quartier sensible de La Bastide, à Limoges, à la suite de plusieurs actes d’incivilité. « Nous ne souhaitons plus prendre de risques, nous avons huit remplaçants. C’est à titre de prévention », prévient le Dr Fabrice Massoulard, président de l’association à Limoges.

En juin et septembre dernier, plusieurs voitures de SOS Médecins ont été caillassées et vandalisées au niveau de l’impasse Camille-Pissaro. « Les responsables ont également dérobé des papiers personnels aux médecins », explique le Dr Massoulard. Lors d’une assemblée générale organisée il y a 15 jours, les 13 médecins titulaires ont voté à l’unanimité pour ne plus intervenir jusqu’à la fin de l’année dans cette zone sensible. « Nous n’interviendrons qu’en cas d’urgence et nous serons accompagnés par la police », poursuit-il. « Nous avons souhaité réagir avant qu’il ne se passe un incident grave mais c’est une décision difficile à prendre car cela pénalise le reste des habitants », souligne Fabrice Massoulard.

Ce n’est pas la première fois que l’association SOS Médecins de Limoges suspend son activité. Il y a deux ans, elle avait également décidé de ne plus intervenir pendant un mois dans un autre quartier sensible de la ville pour les mêmes raisons.

Le soutien de l’Ordre

Le conseil départemental de l’Ordre de la Haute-Vienne a soutenu la décision des médecins et s’apprête à mettre en œuvre le protocole national « Santé, sécurité, justice, Ordres » pour assurer la sécurité des professionnels de santé, le plus rapidement possible. « Ce protocole peut se décliner dans les régions en fonction des spécificités locales. Les médecins seront accompagnés par la police, mais d’autres solutions sont proposées comme un numéro spécial entre la police et le médecin ou encore un système de géolocalisation », a indiqué le Dr Philippe Bleynie, secrétaire général du conseil départemental de l’Ordre de la Haute-Vienne. Le protocole est en phase de finalisation. Il s’appliquera aussi aux médecins assurant la permanence des soins. « On s’active beaucoup, l’insécurité des médecins est un problème dont il faut se soucier », a souligné le Dr Bleynie.

Plusieurs agressions de professionnels de santé de SOS Médecins ont été signalées aux autorités ces dernières années notamment dans l’Essonne, le Gard et l’Isère conduisant à un retrait provisoire des médecins.

Selon le bilan 2015 du Conseil national de l’Ordre des médecins, 901 fiches de déclaration d’incident ont été déclarées en 2014. Un chiffre supérieur de 27 % à la moyenne annuelle de l’Observatoire de la sécurité des médecins, qui recense le nombre d’incidents déclarés (agressions verbales, physique, menaces, vols, atteintes aux biens...) chaque année depuis 2003.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 7 Commentaires
 
Contreut Médecin ou Interne 26.09.2015 à 08h14

« Pas de liberté sans un minimum d'ordre
On se trompe de victime et le système devient très pervers
La justice en allégeant les peines des vrais coupables, alourdie les peines des victimes
C'est u Lire la suite

Répondre
 
loic e Médecin ou Interne 23.09.2015 à 11h58

Eh oui ! les 4 000, Les Francs-moisins, et puis la cité Balzac à Vitry... toute une époque (remarque je me suis fait casser aussi à la Cité Balzac en 82...).

Répondre
 
jacques b Médecin ou Interne 23.09.2015 à 11h16

Ne plus envoyer des médecins d'origine souchiens.

Répondre
 
JEAN B Médecin ou Interne 22.09.2015 à 14h09

Et quid des agresseurs ? Sont-ils interpellés, jugés, sanctionnés, ou vit-on dans un pays de non droit ? Un médecin qui ne transmet pas à temps un imprimé, ne paye pas une taxe en temps et heure, un Lire la suite

Répondre
 
XAVIER B Médecin ou Interne 22.09.2015 à 08h11

Je compte sur Emile-Roger pour mettre bon ordre dans l'excapitale de l'exrégion !...

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Plus de 120 médecins libéraux et hospitaliers dans la course aux législatives !

legislatives

Au moins 120 médecins de toutes spécialités se présentent aux élections législatives, qui auront lieu les dimanches 11 et 18 juin. La carte... Commenter

Précarité, accès aux soins, prévention, les premiers pas de la ministre Buzyn en visite à ATD Quart Monde

Buzyn ADT Quart Monde

En choisissant le centre de promotion familiale ATD Quart Monde de Noisy-le-Grand pour son premier déplacement, ce 24 mai, Agnès Buzyn a... 3

Législatives 2017 : la carte des médecins candidats

Législatives 2017 : la carte des médecins candidats-0

Les élections législatives se dérouleront les dimanches 11 et 18 juin. La date limite de dépôt des candidatures (dans les 577... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter