État, Sécu : les recettes « rentrent très bien » et les dépenses sont « tenues », se réjouit Sapin

État, Sécu : les recettes « rentrent très bien » et les dépenses sont « tenues », se réjouit Sapin

16.09.2015
  • État, Sécu : les recettes « rentrent très bien » et les dépenses sont « tenues », se réjouit Sapin - 1

Lors de la présentation ce mercredi des éléments de cadrage des textes financiers pour 2016 (budget de l’État et loi de financement de la Sécurité sociale), le ministre des Finances Michel Sapin et son secrétaire d’État au Budget Christian Eckert ont affiché un ton résolument optimiste, soulignant la « crédibilité » de la parole du gouvernement à la fois dans ses prévisions et ses engagements d’économies.

Confirmant tous les objectifs de déficit public inscrits au printemps dans le pacte de stabilité (3,8 % du PIB fin 2015, 3,3 % en 2016 et sous la barre des 3 % en 2017) de même que les hypothèses de croissance (1 % en 2015, 1,5 % en 2016), Michel Sapin a tenté de couper court aux critiques de ceux qui redoutent un retournement de la conjoncture et un dérapage des finances publiques. « Les recettes rentrent très bien. Les dépenses sont également tenues [...] », a-t-il plaidé. « Il faut arrêter de jouer à se faire peur ! a renchéri Christian Eckert. Il en va de même pour les recettes de la Sécurité sociale puisque la progression de la masse salariale devrait être légèrement plus dynamique que celle qui était prévue dans le pacte de stabilité ».

Pas de risque sur l’ONDAM

Même discours positif côté dépenses. Ainsi, l’objectif national de dépenses d’assurance-maladie (ONDAM) sera « strictement tenu » et il n’y a pas de « risque particulier sur cet objectif » même si la contrainte est forte sur le secteur de la santé [taux directeur limité à 2,1 % en 2015 et 1,75 % en 2016].

L’effort d’économies demandé aux collectivités locales dans le cadre de la réduction du déficit public est « moindre » que celui demandé à l’État et à la Sécurité sociale, a précisé le ministre des Finances Michel Sapin. Les collectivités locales ont vivement protesté ces dernières semaines contre la nouvelle baisse de leur dotation prévue en 2016.

Le projet de loi de finances 2016 sera détaillé le 30 septembre. Le PLFSS sera examiné en conseil des ministres le 7 octobre.

C.D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
hauts salaires

Hauts salaires de la fonction publique : 7 850 euros en moyenne pour les 1 % les mieux payés... dont 54 % dans les hôpitaux

Ils forment l'élite financière de la fonction publique (tous corps confondus) : quelque 48 500 agents, soit 1 % des employés les mieux payés, gagnent en moyenne 7 850 euros nets mensuels, loin du privé mais avec des revenus qui... 11

Grand Débat : médecins, vous avez la parole !

grand debat

À l’occasion du Grand Débat national, Nehs et le Groupe profession santé auquel appartient « le Quotidien du Médecin », « le Généraliste »,... 1

Agnès Buzyn candidate aux élections européennes ?

buzyn europe

Selon le journal « Les Échos », Agnès Buzyn pourrait quitter son maroquin pour se présenter aux élections européennes qui auront lieu du 23... 11

Le Nutri-score devient obligatoire sur tous les supports publicitaires

NUTRI SCORE

L'Assemblée a rendu obligatoire jeudi l'affichage du « Nutri-score » sur tous les supports publicitaires (Internet, télévisés,... 1

Live ChatDépister les cancers… ou pas ? Posez vos questions au Pr Norbert Ifrah (INCa)

Live Chat - Dépister les cancers… ou pas ? Posez vos questions au Pr Norbert Ifrah (INCa)-0

Alors que sa parole se fait plutôt rare dans les médias, le Pr Norbert Ifrah, président de l’Institut national du Cancer (INCa) depuis...

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter