Les pédiatres réclament un plan de santé ambitieux de l’enfant et un espace de liberté tarifaire

Les pédiatres réclament un plan de santé ambitieux de l’enfant et un espace de liberté tarifaire

Sophie Martos
| 15.09.2015
  • Les pédiatres réclament un plan de santé ambitieux de l’enfant et un espace de liberté tarifaire-1

    Les pédiatres réclament un plan de santé ambitieux de l’enfant et un espace de liberté tarifaire

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l’ouverture d’un chantier tarifaire de la spécialité ainsi qu’un plan de santé « ambitieux de l’enfant », dans une motion adoptée en conseil d’administration.

Il rappelle que les revenus des pédiatres sont parmi les plus faibles de l’ensemble du corps médical. « Le sous-paiement de certaines consultations pédiatriques ne leur permettent plus de faire face aux exigences de bon fonctionnement d’une entreprise...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commenter 10 Commentaires
 
A.D Médecin ou Interne 19.09.2015 à 12h42

« Aujourd'hui en plus des pédiatres et des généralistes, il y a les sages-femmes, les puéricultrices qui font les examens des petits...Pas étonnant que les pédiatres voient moins d'enfants et gagnent Lire la suite

Répondre
 
Mickeyb Médecin ou Interne 16.09.2015 à 11h50

L'installation de nouveaux pédiatres en libéral est indispensable pour donner la liberté de choix aux petits et grands patients et leurs parents. La relation et l'écoute est différente et le rôle Lire la suite

Répondre
 
marie-jeanne D Médecin ou Interne 16.09.2015 à 00h08

En tant que généraliste, je n'ai aucun problème pour suivre les enfants dès leur plus jeune âge. Nul besoin d'un pédiatre ! En cas de difficulté, je contacte un pédiatre hospitalier car il y a Lire la suite

Répondre
 
alain c Médecin ou Interne 16.09.2015 à 12h19

Pourquoi retrouve-t-on un excès de prescriptions d'antibiotiques inutiles chez les généralistes avec des retards vaccinaux ? Et j'en passe. Et que l'on ne me dise pas que le pédiatre ne prend pas les Lire la suite

Répondre
 
marie-jeanne D Médecin ou Interne 16.09.2015 à 12h56

Alors pourquoi voit-on les bébés et les enfants lors des problèmes infectieux et pas pour le suivi régulier... Bizarre...

Répondre
 
Pediatre Médecin ou Interne 15.09.2015 à 23h06

« Quel manque de discernement! Et quel manque de confraternité...ou tout simplement une carence d'humilité? »

Répondre
 
Francis Médecin ou Interne 15.09.2015 à 22h38

« La pédiatrie n'est rien d'autre que de la médecine générale, et ne mérite rien de mieux. »

Répondre
 
ADMB Médecin ou Interne 15.09.2015 à 23h20

« La pédiatrie n'est pas de la médecine générale, c'est une spécialité à part entière, qui fournit des avis d'expert, au même titre que les dermatologues, les cardiologues et toutes les autres spécial Lire la suite

Répondre
 
Christophe D Pharmacien 16.09.2015 à 09h21

La réaction de cet individu est purement est simplement lamentable.

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Agnès Buzyn écarte à nouveau la coercition à l'installation

Buzyn

Agnès Buzyn a écarté ce mercredi la proposition d'un conventionnement sélectif des médecins de secteur II dans les zones surdotées, piste... 1

Une étudiante en PACES de Marseille se suicide, la communauté médicale en émoi

suicide Fac marseille

Une étudiante inscrite en première année commune aux études de santé (PACES) à la faculté de médecine d'Aix-Marseille vient de se donner la... 6

Lévothyrox: le Conseil d'État donne raison au gouvernement dans sa gestion des effets indésirables

Levothyrox

Le Conseil d'État a donné raison ce 13 décembre au gouvernement, face à un patient traité avec le médicament Levothyrox, qui avait saisi en... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter