Couverture vaccinale insuffisante chez les internes en médecine, la faute à qui ?

Couverture vaccinale insuffisante chez les internes en médecine, la faute à qui ?

08.09.2015
  • Couverture vaccinale insuffisante chez les internes en médecine, la faute à qui ?-1

Une récente étude transversale marseillaise, publiée dans le « Bulletin épidémiologique hebdomadaire » (« BEH »), composée de 703 internes en médecine, révèle que les internes en médecine du Sud-Est déclarent une couverture contre la rougeole à 76 %. Leurs collègues pharmaciens, en faible effectif (N = 77), sembleraient légèrement mieux lotis (82 %).

Cette étude réalisée en 2013 à partir d’un auto-questionnaire confirme les résultats d’une...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commenter 6 Commentaires
 
MARYSE M Médecin ou Interne 11.09.2015 à 00h12

« Au lieu de faire un 2eme vaccin "à l'aveugle" systématique qui risque de bouleverser parfois le système HLA :pourquoi ne pas faire auparavant un dosage d'anticorps qui contrôle l'immunisation,comme Lire la suite

Répondre
 
Michael F Médecin ou Interne 09.09.2015 à 09h58

Je n'ai JAMAIS été convoqué à la médecine du travail durant mon internat et 1 seule fois à la médecine scolaire pendant mon externat. Et je suis né une année où les médecins ne faisaient qu'une seule Lire la suite

Répondre
 
Scalex Médecin ou Interne 09.09.2015 à 09h25

Comment peut-on conseiller à nos patients ce que nous n'appliquons pas nous mêmes ?

Répondre
 
Francis H Pharmacien 09.09.2015 à 08h33

Je ne sais pas si tous les services de médecine préventive hospitaliers fonctionnent de la même façon. J'ai commencé ma carrière comme paramédical en CHU puis poursuivi comme personnel médical, dans Lire la suite

Répondre
 
avatar Médecin ou Interne 08.09.2015 à 22h28

« Dès que l'expérience médicale se constitue, auprès de patients en insuffisance respiratoire sur grippe saisonnière ou pneumonie invasive, enfants leucémiques décédés de maladies hivernales, nourriss Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Avec 14 médicaments en moyenne sur leurs ordonnances, les seniors courent un « risque d'accidents sévères »

automedication

14,4 médicaments différents, prescrits et pris en automédication sur trois mois. C'est ce que consomment, en moyenne sur trois mois, les... Commenter

Maryline Gygax Généro, première femme à la tête du service de santé des armées, dans un contexte de réforme

Maryline

Une dizaine de jours après sa prise officielle de fonction à la tête du service de santé des armées (SSA), le médecin général inspecteur... Commenter

Grandeurs et servitudes d'un métier en périlUn livre plaidoyer pour sauver le médecin généraliste

Abonné
livre

Le Pr Patrice Queneau, académicien, et le Dr Claude de Bourguignon, médecin de famille pendant 40 ans, suggèrent de revoir radicalement la... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter