Un ophtalmo nîmois invente le Airbnb des médecins

Un ophtalmo nîmois invente le Airbnb des médecins

30.07.2015
  • Un ophtalmo nîmois invente le Airbnb des médecins-1

    Un ophtalmo nîmois invente le Airbnb des médecins

Pas facile de prêter ou louer sa demeure à un étranger... Si les sites Internet d’échanges de maisons tels que echangedemaison.com ou de location tels qu’Airbnb connaissent un succès croissant, il est parfois difficile d’accorder sa pleine confiance à son hôte.

C’est précisément pour lever ce doute que le Dr Mathieu Bastide, ophtalmologiste libéral installé à Nîmes, a créé voilà quelques mois le site Univerdoc.com, site d’échanges et de location de logements communautaires réservé aux médecins, pharmaciens, infirmiers, dentistes, kinésithérapeutes et ostéopathes.

Un lien de confiance

« Partout, où que l’on soit, il faut payer ne serait-ce que pour s’inscrire sur ce genre de site. Dans la mesure où nous sommes taxés en permanence, je me suis dit qu’il fallait faire quelque chose de gratuit, en créant un lien de confiance qui repose sur notre profession », explique le médecin.

Depuis sa mise en ligne, le site compte près de 150 biens, présentés essentiellement à la location. Ici une villa en Floride, là une maison à Capbreton, un appartement à Port Camargue, une maison de campagne dans le Puy-de-Dôme, ou encore un appartement à Toulouse... Près de 600 personnes ont déjà été séduites par ce concept de mise en relation entièrement gratuit.

« J’ai tenu à créer un onglet Inter-CHU qui permet à deux internes d’échanger leurs logements respectifs le temps de leur stage », poursuit le Dr Bastide.

Aidé par un étudiant en école de commerce chargé d’élaborer un business model, le médecin aimerait qu’Univerdoc.com, qu’il finance aujourd’hui sur ses fonds propres, puisse générer quelques rentrées d’argent par le biais de la publicité afin de maintenir un service gratuit. « La génération de rentrées publicitaires nous permettrait notamment d’améliorer le site et de proposer, par exemple, un service de notation », conclut le médecin.

De notre correspondant Guillaume Mollaret
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
internes

48 heures par semaine maximum ? 50 % des internes de médecine générale dépassent le temps de travail réglementaire

Surcharge de travail, pression des médecins seniors : un interne en médecine générale sur deux (en première, deuxième ou troisième année), dépasse le temps de travail hebdomadaire réglementaire, révèle une enquête* d'envergure de... 12

Le nombre de cas de rougeole a bondi de 50 % en 2018, selon l'OMS

rougeole

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) alerte sur un bond d'environ 50 % des cas signalés de rougeole en 2018 par rapport à 2017. À la... 8

Dépistage organisé du cancer du sein : de bonnes performances malgré une légère baisse de la participation

depistage cancer sein

Malgré un taux de participation en légère baisse, les indicateurs de performance du dépistage organisé du cancer du sein « attestent de la... 4

Téléconsultation : des syndicats et l'Ordre s'inquiètent de « dérives commerciales »

teleconsult

Cinq mois jour pour jour après la généralisation de la téléconsultation, MG France s'alarme ce vendredi de « dérives commerciales » non... 4

Après un ressenti négatif en consultation, 60 % des patients ont déjà cherché un nouveau médecin

experience negative

Près d'un patient sur deux estime que leur médecin n'est pas assez attentif en consultation, selon une étude en ligne* réalisée auprès d'un... 10

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter