L’AP-HP, l’INSEP et la FFF partenaires pour améliorer la prise en charge des sportifs de haut niveau

L’AP-HP, l’INSEP et la FFF partenaires pour améliorer la prise en charge des sportifs de haut niveau

29.07.2015

La ministre de la santé, Marisol Touraine, a inauguré ce mercredi un partenariat entre l’Assistance Publique -Hôpitaux de Paris (AP-HP), l’Institut national du sport, de l’expertise et de la performance (INSEP) et la Fédération française de football (FFF), visant à améliorer la prise en charge des sportifs de haut niveau.

Ce programme – baptisé groupement de coopération sanitaire « Médecine du sport » – concerne l’ensemble des sportifs de haut niveau, de toutes les fédérations, inscrits sur la liste établie par le ministère des Sports.

Ce dispositif, lancé au Centre national du football de Clairefontaine, en présence du président de la Fédération française de football, Noël Le Graët, de Jean-Pierre de Vincenzi et de Martin Hirsch, respectivement directeurs de l’INSEP et de l’AP-HP, fédérera les compétences et les équipements des trois institutions, afin de proposer aux athlètes une prise en charge médicale sur mesure. Il est piloté par la professeur Patricia Thoreux, chirurgienne orthopédique à l’Hôtel-Dieu.
 

Dans la perspective de l’Euro-2016

Les sportifs pourront ainsi bénéficier d’un parcours de soins couvrant l’ensemble de leurs besoins, notamment des consultations ou interventions spécialisées dans les hôpitaux de l’Hôtel-Dieu, Avicenne, Lariboisière, La Pitié-Salpêtrière et Georges Pompidou, des bilans et un suivi médical au sein du département médical de l’INSEP, ainsi que des séances de rééducation au Centre médical national du football de la FFF à Clairefontaine.

Ce groupement, créé dans la perspective de l’Euro-2016 de football, et de la candidature parisienne aux JO-2024, prolonge les actions du Centre d’investigation en médecine du sport et de l’Institut de recherche biomédicale et d’épidémiologie du sport (IRMES), inaugurés à l’occasion de la candidature de Paris aux jeux Olympiques de 2012.

(avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
lead
Focus

Hôpitaux, médecins et industriels mécontents Abonné

ONDAM inéquitable, manque de visibilité sur les financements et les tarifs : les mécanismes de régulation du système de santé ont trouvé leurs limites. Des réformes se préparent. 1

Cancer : l'immunothérapie entraîne une réponse durable chez de nombreux patients

immunotherapie

L'immunothérapie permet d'obtenir une réponse durable chez 2,3 fois plus de patients que les autres thérapies comme la chimiothérapie.... Commenter

Éliminer le cancer du col de l'utérus, un objectif atteignable d'ici 25 à 50 ans dans les pays développés

HPV

Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, a appelé à agir en 2018 pour éliminer le... 5

Report de la réforme des études médicales : pour l'instant il n'en est pas question, assure l'ANEMF

ecn

Les propos sur un possible report d'un an de la réforme des ECN, tenus mardi par Frédérique Vidal aux Contrepoints de la santé, ne sont pas... Commenter

« On peut être libéral et payé au forfait » : face aux sénateurs, Jean-Marc Aubert défend la réforme de la rémunération

aubert

Entendu ce mercredi matin devant la commission des affaires sociales du Sénat, le directeur de la DREES (ministère), Jean-Marc Aubert,... 8

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter