Marisol Touraine saisit l’IGAS sur le dossier de la Dépakine

Marisol Touraine saisit l’IGAS sur le dossier de la Dépakine

07.07.2015
  • Marisol Touraine saisit l’IGAS sur le dossier de la Dépakine-1

La ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, a confirmé en marge de l’inauguration du nouveau siège de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), avoir saisi l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) sur l’anti-épileptique Dépakine (valproate de sodium, valproate de sodium, Sanofi-Aventis) et ses génériques.

« Ce médicament a été administré à des femmes enceintes avec des risques pour leur santé, rappelle la ministre, l’enjeu est que nous nous assurions que les informations existantes, à destination des professionnels comme des patients, ont bien été utilisées, et correspondent bien à l’état des connaissances que nous avons sur l’impact sanitaire de ce médicament. » L’IGAS remettra son rapport vers la fin du mois de septembre. « À partir de là, nous réfléchirons à des mécanismes d’information, ou à des nouvelles recommandations », a-t-elle conclu.

Des conditions de prescription plus restreintes

Depuis 2012, la Dépakine fait l’objet de l’attention des autorités sanitaires. En effet, si les risques tératogènes du médicament chez la femme enceinte sont connus depuis longtemps, des travaux publiés en 2012 et 2013 ont montré que le risque de troubles graves du développement était plus élevé qu’on le croyait (jusqu’à 30 à 40 % des cas) de même que le risque de malformations congénitales (environ 10 % des cas).

Ces résultats, associés aux plaintes de plusieurs familles de victimes, avaient conduit l’Agence européenne du médicament (EMA) et l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a restreindre d’avantage les conditions de prescriptions.

Damien Coulomb
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 13 Commentaires
 
jean-jacques l Médecin ou Interne 08.07.2015 à 09h35

Encore un rapport inutile qui va nous coûter ; on le sait depuis très longtemps que ce produit est toxique pour un foetus et plus tôt il est exposé, plus le produit est toxique
il suffit de regarder Lire la suite

Répondre
 
JEAN B Médecin ou Interne 08.07.2015 à 08h45

La Marisol a encore un train de retard, et en plus elle se trompe de train.On en est actuellement à faire signer des protocoles informatifs aux patientes à qui est prescrit le valproate...

Répondre
 
ALAIN N Médecin ou Interne 07.07.2015 à 21h58

« Informer le patient oui , le déresponsabiliser non .
Ces régulateurs d humeur rendent de magnifiques services »

Répondre
 
RDZ Médecin ou Interne 07.07.2015 à 21h43

« Tout médecin praticien qui se respecte et digne de ce nom sait que les anti-épileptiques, thymo-régulateurs sont formellement contre-indiqués en cas de grossesse à moins que le niveau des connaissan Lire la suite

Répondre
 
asphyxia Médecin ou Interne 08.07.2015 à 09h03

Pas tous les antiépileptiques et heureusement !

Répondre
 
RDZ Médecin ou Interne 08.07.2015 à 09h43

C'est vrai !... désolé du raccourci...

Répondre
 
Cassandre Médecin ou Interne 07.07.2015 à 20h35

« Je suis prêt à parier qu'ils accorderont le droit de prescrire la Depakine aux gynéco.... »

Répondre
 
Philippe H Médecin ou Interne 08.07.2015 à 09h17

Encore faudrait-il qu'il en reste, des gynécos obstétriciens !
Espèce en voie de raréfaction +++, je suis bien placé pour le savoir !

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... 4

Activité libérale à l'AP-HP : 350 praticiens hospitaliers ont perçu 38,6 millions d'euros en 2016

aphp activite

Les praticiens hospitaliers qui ont exercé une activité libérale à l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) en 2016 se sont... 5

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter