IRM : les radiologues pressent les pouvoir publics de réduire les délais de rendez-vous

IRM : les radiologues pressent les pouvoir publics de réduire les délais de rendez-vous

Sophie Martos
| 30.06.2015
  • IRM : les radiologues pressent les pouvoir publics de réduire les délais de rendez-vous  - 1

La fédération nationale des médecins radiologues (FNMR) réagit après la publication, la semaine dernière de l’enquête 2015 d’Imagerie Santé Avenir (ISA), sur les délais d’attente pour un rendez-vous IRM.

Bien que des progrès aient été réalisés dans la réduction du délai moyen de rendez-vous pour un examen IRM (estimé à 30 jours), l’amélioration est « très insuffisante », selon la fédération.

La FNMR se dit « inquiète », car les progrès ne sont pas à la hauteur de l’objectif des « 20 jours », annoncé dans le Plan cancer 2014-2019. Le syndicat déplore le « sous-équipement chronique » en appareils, avec 12 IRM par million d’habitants, très en deçà de la moyenne européenne située à 20, et loin derrière l’Allemagne qui affiche 30 IRM par million d’habitants. « Les conséquences de ce sous-équipement sont importantes », rappelle la FNMR. Il entretient des inégalités territoriales en matière d’accès aux soins et accentue le risque de perte de chance pour le patient.

IRM ostéoarticulaire, une piste d’amélioration ?

La FNMR a initié l’introduction des IRM à visée ostéoarticulaire dans le but de désengorger les IRM polyvalentes. Les premiers résultats de ces nouvelles installations, publiés également dans l’enquête ISA, suggèrent que les IRM ostéoarticulaires réduisent les délais d’attente à 23 jours.

La fédération « appelle une fois de plus » les pouvoirs publics « à prendre la mesure des efforts qui restent à faire » pour réduire les temps d’attente afin que « chaque patient bénéficie des meilleurs diagnostics et des meilleurs traitements dans les délais les plus brefs ».

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
MARC P Autre Professionnel Santé 30.06.2015 à 23h17

« Le dernier paragraphe lève un coin du voile : C'est l'engorgement des machines polyvalentes par une multiplication d'IRM ostéo-articulaires inutiles, pour des pathologies dégénératives banales qui d Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Tiers payant : l'UFML Syndicat réclame une loi rectificative pour supprimer l'obligation

ufml

L'échéance légale se rapproche à grands pas et elle inquiète toujours la profession. En vertu de la loi de santé, le tiers payant est censé... 7

Temps de travail : les internes divisés sur le règlement des heures sup'

interne

Marisol Touraine avait promis l'an dernier la création d'un temps de travail additionnel (TTA) permettant à tous les internes d'être... 2

Santé des migrants : le CCNE contre toute instrumentalisation de la santé

ccne

Après le Défenseur des droits, l'Académie de médecine, et Santé publique France, le Comité consultatif national d'éthique (CCNE) joint sa... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter