Après Nantes et Roanne, Le Raincy et Tarbes pilonnent la loi de santé

Après Nantes et Roanne, Le Raincy et Tarbes pilonnent la loi de santé

Anne Bayle-Iniguez
| 22.06.2015

Alors qu’une patiente nantaise et des médecins roannais ont encore organisé samedi 20 juin deux manifestations simultanées contre le projet de loi de santé – la première a réuni 30 contestataires, la seconde 350 médecins et patients –, une nouvelle action de coordination locale prend forme, cette fois, au Raincy, en Seine-Saint-Denis (93).

Généralistes, spés, kinés, dentistes...

Présent le 13 juin à Cochin aux côtés de 200 confrères lors de l’assemblée générale des coordinations, le Dr Benoît Labenne, médecin généraliste et mésothérapeute au Raincy, est à la manœuvre pour organiser cette nouvelle fronde interprofessionnelle. Une réunion de sensibilisation aux « méfaits » de la future loi Touraine (pour les professionnels de santé et les patients) est programmée* le 30 juin. « 150 personnes, médecins généralistes et spécialistes, kinés, dentistes et sages-femmes sont attendus, mais j’espère que la salle sera trop petite ! », confie le Dr Labenne au « Quotidien ».

Secret médical

Membre fondateur du Mouvement pour la santé de tous, collectif très actif lors de la manifestation du 15 mars, le Dr Labenne veut croire à l’extension de la mobilisation contre la loi Touraine. « Les patients pensent que la future loi rend le médecin traitant gratuit, relève le médecin. Mais ils ignorent que le texte met à mal le secret médical et le libre choix des professionnels de santé... Tous les personnels de santé doivent être sur le qui-vive. À la rentrée, l’appui des patients, dont je ne doute pas, sera capital. »

Cortège

Si de nombreuses poches de résistance émergent depuis quelques semaines, difficile de savoir si la contestation médicale connaîtra un nouvel élan. L’objectif de tous ces mouvements locaux est de maintenir la pression jusqu’à la rentrée, lors du passage de la loi au Sénat.

Un nouveau coup d’éclat est prévu ce jeudi, à Tarbes. Un cortège de médecins libéraux mécontents a prévu de se rendre au siège de l’agence régionale de santé (ARS) Midi-Pyrénées pour remettre au directeur général une copie de la charte de solidarité signée par 290 des 400 médecins libéraux des Hautes-Pyrénées.

* Salle municipale l’Agora, 1, allée Nicolas Carnot, Le Raincy
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 8 Commentaires
 
MARIE CLAUDE C Médecin ou Interne 25.06.2015 à 10h07

« Bravo à tous nos confrères qui se battent pour notre médecine libérale, je suis de tout cœur avec eux. Et prête à manifester de nouveau. »

Répondre
 
benoit l Médecin ou Interne 23.06.2015 à 17h59

« ATTENTION À TOUS : suite à forte affluence attendue ( entre 150 et 300 personnes ) à notre Réunion interprofessionnelle de coordination contre la loi de santé du mardi 30 juin à 20h30, l'équipe muni Lire la suite

Répondre
 
Danielle R Presse/média 23.06.2015 à 12h00

« Bravo ! »

Répondre
 
benoit l Médecin ou Interne 23.06.2015 à 18h00

« Merci. »

Répondre
 
avatar Médecin ou Interne 23.06.2015 à 08h58

« Bravo ! »

Répondre
 
benoit l Médecin ou Interne 23.06.2015 à 18h00

« Merci. »

Répondre
 
Eric Bl. Médecin ou Interne 22.06.2015 à 22h17

« Bravo au Dr Labenne et à toutes celles et ceux qui se joindront à lui. Révoltez-vous !!! Ne vous laissez plus traiter comme des serpillières !! »

Répondre
 
benoit l Médecin ou Interne 23.06.2015 à 18h01

« Merci. Vous pouvez compter sur nous, pour notre beau métier et pour nos patients, nous ne nous laisserons pas faire. »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Agnès Buzyn écarte à nouveau la coercition à l'installation

Buzyn

Agnès Buzyn a écarté ce mercredi la proposition d'un conventionnement sélectif des médecins de secteur II dans les zones surdotées, piste... 1

Une étudiante en PACES de Marseille se suicide, la communauté médicale en émoi

suicide Fac marseille

Une étudiante inscrite en première année commune aux études de santé (PACES) à la faculté de médecine d'Aix-Marseille vient de se donner la... 6

Lévothyrox: le Conseil d'État donne raison au gouvernement dans sa gestion des effets indésirables

Levothyrox

Le Conseil d'État a donné raison ce 13 décembre au gouvernement, face à un patient traité avec le médicament Levothyrox, qui avait saisi en... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter