Loi Macron : le gouvernement réintroduit l’obligation de prescription pour les lunettes

Loi Macron : le gouvernement réintroduit l’obligation de prescription pour les lunettes

16.06.2015

Parmi les 36 amendements apportés ce mardi par le gouvernement au projet de loi Macron, un a retenu plus particulièrement l’attention des ophtalmologistes. Le gouvernement a en effet modifié le projet de réforme du ministre de l’Économie pour maintenir l’obligation d’une prescription médicale en cours de validité pour la délivrance de verres correcteurs, contrairement à ce que prévoyait un article du projet de loi, introduit au Sénat.

Le Syndicat national des ophtalmologistes de France (SNOF) et l’Association nationale des jeunes ophtalmologistes (ANJO), réunissant internes, chefs de clinique et assistants, étaient montés au créneau ces derniers jours pour dénoncer une mesure risquant de mettre à mal la prévention oculaire.

Sur Twitter, des ophtalmologistes se sont réjouis de cette décision à l’instar du Dr Jean-Bernard Rottier, ancien président du SNOF, très actif sur le réseau social.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
Hervé M Médecin ou Interne 20.06.2015 à 12h37

« Hum hum... Quand on connait le prix auquel les opticiens payent les verres et lunettes et celui ou ils les vendent, on voit bien qu'on est dans une logique purement commerciale et qui rapporte. Il n Lire la suite

Répondre
 
bernard a Médecin ou Interne 17.06.2015 à 23h13

« Logique. Comment surveiller la vue des francais sinon ... »

Répondre
 
JEAN PAUL R Industrie Pharmaceutique 17.06.2015 à 16h37

« Encore un recul... et si les usagers descendent dans la rue... on revient en arrière ? 1 an pour un RdV c'est préventif ? »

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 17.06.2015 à 00h22

« Un camouflet bienvenu. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Activité libérale à l'AP-HP : 350 praticiens hospitaliers ont perçu 38,6 millions d'euros en 2016

aphp activite

Les praticiens hospitaliers qui ont exercé une activité libérale à l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) en 2016 se sont... Commenter

Manque de temps, frustration, relations avec les patients : ces facteurs de stress qui mènent les généralistes au burn-out

La sensation de « travail empêché » chez les médecins joue fortement sur l'épuisement émotionnel et la dépersonnalisation, deux causes de... 9

Rénovation du dépistage néonatal : vers la création d'un centre national de coordination

dépistage néonatal

Le ministère de la Santé lance un appel à candidatures national pour désigner le centre hospitalier universitaire qui accueillera le futur... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter