IJ : la CNAM veut rappeler à l’ordre les médecins qui prescrivent plus d’arrêts que leurs confrères

IJ : la CNAM veut rappeler à l’ordre les médecins qui prescrivent plus d’arrêts que leurs confrères

03.06.2015
  • IJ : la CNAM veut rappeler à l’ordre les médecins qui prescrivent plus d’arrêts que leurs confrères-1

L’Assurance-maladie va mettre en œuvre un plan d’action pour enrayer l’augmentation des indemnités journalières (IJ). Au programme, l’« accompagnement » et le renforcement des contrôles, ciblant les médecins « gros prescripteurs », selon un document interne de la CNAM.

En 2013, 12,8 milliards d’euros d’indemnités journalières ont été versés, incluant, arrêts maladie, congés maternité et accidents du travail. Près de 203,6 millions de journées indemnisées pour maladie (environ 4,7 millions de personnes) ont été enregistrées, soit un coût estimé à 7 milliards d’euros.

En détail, les arrêts de moins de 30 jours sont en tête. Ils représentent 76 % de l’ensemble des arrêts et 20 % des dépenses. Les arrêts maladie d’un à six mois totalisent 19 % du volume et 41 % des dépenses. Enfin, 5 % des arrêts caractérisent les arrêts longs (supérieurs à six mois) et 39 % des dépenses.

Les arrêts de travail concernent en priorité les troubles musculo-squelettiques (TMS) et les troubles mentaux, tels que dépression et épuisement professionnel. Ces deux catégories représentent 55 % du nombre de journées indemnisées.

Moins d’IJ mais des arrêts plus longs

Autre constat sur les premiers résultats de l’année 2014, le nombre de bénéficiaires d’indemnités maladie a baissé de 2,7 % au cours des dix premiers mois. Toutefois, le nombre de jours indemnisés par arrêt a augmenté de 5,1 %. L’Assurance-maladie préconise dans son plan d’action d’identifier les gros prescripteurs « à la fois d’arrêts et d’arrêts plus longs que leurs confrères, à patientèle comparable » et mieux cibler les contrôles. Ils seront ainsi rappelés à l’ordre ou ils se verront proposer un « accompagnement renforcé » dès juin 2015.

« Si ces médecins baissent d’un jour la durée de prescription d’IJ de leurs patients, cela représente 33 millions d’euros d’économies », note la CNAM dans son rapport. Une campagne de prévention pour aider à la réinsertion professionnelle pour les patients bénéficiant d’arrêts longs va également être expérimentée en France. Un « agent facilitateur » pourrait se charger de la réinsertion professionnelle des patients ayant bénéficié d’un arrêt long afin de favoriser la reprise du travail et éviter le cercle vicieux que peuvent provoquer les arrêts. « Une expérimentation va être menée dans les prochains mois », localement, avant d’être généralisée éventuellement, a précisé la CNAM.

S. M. (avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 17 Commentaires
 
JEAN-MICHEL G Médecin ou Interne 27.06.2015 à 08h20

« La solution est évidemment facile ; conflit au travail, menace de licenciement,... Toc Toc Docteur arrêt de travail !
Certains patients reviennent de la consultation avec certains spécialistes. "A Lire la suite

Répondre
 
Alain S Médecin ou Interne 08.06.2015 à 20h52

« Il n'y a aucune raison que les contrôles des arrêts de travail ne soient que sur les médecins. Les salariés arrêtés doivent, eux aussi, être contrôlés.
Pourquoi ne pas mettre en place un contrôle e Lire la suite

Répondre
 
asphyxia Médecin ou Interne 04.06.2015 à 21h34

« Réflexions générale
Je ne sais pas si vous avez remarqué mais en ce moment le roi et sa cour veulent rendre les médecins responsables de tout ; les journalistes s'y mettent tous (on a l'impression Lire la suite

Répondre
 
TRISTAN S Médecin ou Interne 04.06.2015 à 10h43

« Il était temps ! J'ai exercé 30 ans et pas vu de contrôles efficaces sur les pros de l'IJ patients ou médecins . Par contre celui qui s'arrêtait exceptionnellement celui là se faisait contrôler cher Lire la suite

Répondre
 
pierre b Médecin ou Interne 04.06.2015 à 09h39

« Contrôler, serrer la vis, la Sécu ne fait que son boulot d'agent "prés de ses sous". Pour l'instant, elle a le droit de contrôler en aval les prescriptions. Dans cet article et selon les principes d Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Agnès Buzyn écarte à nouveau la coercition à l'installation

Buzyn

Agnès Buzyn a écarté ce mercredi la proposition d'un conventionnement sélectif des médecins de secteur II dans les zones surdotées, piste... 1

Une étudiante en PACES de Marseille se suicide, la communauté médicale en émoi

suicide Fac marseille

Une étudiante inscrite en première année commune aux études de santé (PACES) à la faculté de médecine d'Aix-Marseille vient de se donner la... 6

Lévothyrox: le Conseil d'État donne raison au gouvernement dans sa gestion des effets indésirables

Levothyrox

Le Conseil d'État a donné raison ce 13 décembre au gouvernement, face à un patient traité avec le médicament Levothyrox, qui avait saisi en... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter