Dans le mélanome, l’immunothérapie évolue rapidement - Un anti-PD1 bientôt en première ligne

Dans le mélanome, l’immunothérapie évolue rapidementUn anti-PD1 bientôt en première ligne

01.06.2015

Des résultats préliminaires très attendus des oncologues spécialisés dans le traitement du mélanome ont été présentés au congrès de l’ASCO ce weekend : Une étude de phase III, portant sur des patients atteints de mélanome métastatique, naïfs de tout traitement, révèle que l’anti-PD1 nivolumab est plus efficace que l’anti-CTLA-4 ipilimumab – actuellement le traitement de référence. L’association des deux anticorps est également apparue plus efficace que chaque molécule administrée en monothérapie. Ces résultats devraient bientôt changer la pratique.

  • En France: plus de 11 000 nouveaux cas de mélanome et 1700 décès par an.

Jusqu’à très récemment, on ne disposait que d’un médicament – une chimiothérapie classique - dans le mélanome métastatique. Mais l’avènement de l’immunothérapie a tout changé. L’anticorps anti-CTLA-4, ipilimumab, mis sur le marché en 2011, est devenu le traitement de référence. Depuis, ce sont 6 autres molécules qui ont été approuvées par la FDA, l’agence américaine du médicament.

Les deux derniers en date, le pembrolizumab et le nivolumab, disponibles aux États-Unis depuis l’an...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Activité libérale à l'AP-HP : 350 praticiens hospitaliers ont perçu 38,6 millions d'euros en 2016

aphp activite

Les praticiens hospitaliers qui ont exercé une activité libérale à l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) en 2016 se sont... Commenter

Manque de temps, frustration, relations avec les patients : ces facteurs de stress qui mènent les généralistes au burn-out

La sensation de « travail empêché » chez les médecins joue fortement sur l'épuisement émotionnel et la dépersonnalisation, deux causes de... 9

Rénovation du dépistage néonatal : vers la création d'un centre national de coordination

dépistage néonatal

Le ministère de la Santé lance un appel à candidatures national pour désigner le centre hospitalier universitaire qui accueillera le futur... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter