Larcher décoche des flèches acérées contre le tiers payant généralisé

Larcher décoche des flèches acérées contre le tiers payant généralisé

Christophe Gattuso
| 20.05.2015
  • Larcher décoche des flèches acérées contre le tiers payant généralisé - 1

Le président UMP du Sénat, Gérard Larcher, s’est montré très critique contre le projet de loi de santé, estimant que la Haute Assemblée aurait « toute latitude » pour l’aménager lors de son examen en séance plénière en septembre.

« Dans ces 236 pages, il y a tout et rien, a-t-il déclaré ce mercredi 20 mai devant l’association des journalistes de l’information sociale. Ce n’est pas un vrai texte charpenté. Comme la loi Macron, il s’agit d’un projet fourre-tout. »

Gérard Larcher observe que cette réforme a entraîné une rupture entre Marisol Touraine et le monde de la santé. « Il y a un problème de dialogue entre les médecins libéraux et la ministre de la Santé. Ils ont l’impression de ne pas être entendus », a déclaré le patron du Sénat. « Nous serons attentifs aux libéraux, médecins, infirmiers, paramédicaux, car nous ne pouvons pas imaginer réformer sans eux », a ajouté Gérard Larcher, qui a reçu ces dernières semaines « la quasi-totalité des syndicats de praticiens libéraux et les fédérations hospitalières ».

À l’écoute d’un monde libéral sous tension

Mesure emblématique de la réforme Touraine adoptée mi-avril à l’Assemblée, la généralisation de la dispense d’avance de frais est la cible principale de Gérard Larcher. « Le tiers payant est une mesure idéologique, qui est en train de mettre l’exercice libéral dans une situation de tension majeure. Les médecins n’en veulent pas. Dire que ça ne leur fera pas perdre de temps et que ça ne leur coûtera rien, ce n’est pas vrai ! »

L’ancien président de la FHF a également regretté « l’exclusion des établissements privés des missions de service public » (s’ils réalisent des dépassements d’honoraires, ndlr), insistant sur la place des cliniques privées dans l’accès aux soins.

Il a indiqué ne pas croire les promesses de la ministre de la Santé, qui a garanti hier lors de sa visite aux Salons Santé Autonomie que les 750 millions d’euros d’économies attendues l’an prochain à l’hôpital n’entraîneraient pas de plan social dans les établissements. « Avec un ONDAM à 1,75 %, il faudra toucher à la masse salariale dans les hôpitaux, qu’on le veuille ou non », a-t-il affirmé.

Gérard Larcher a apporté son soutien à la réforme de l’organisation du travail et des 35 heures, ouverte par le directeur général de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris, Martin Hirsch. « Sa démarche est celle d’une meilleure organisation globale pour répondre aux besoins de santé », a estimé l’ex-ministre du Travail.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 15 Commentaires
 
FRANCOIS C Médecin ou Interne 23.05.2015 à 10h01

« Notre Gégé national est depuis longtemps passé maître dans l'art de l'esquive et du trompe-l’œil; il ne trouve rien de mieux que de nous jouer la danse du ventre ( il peut ! ) pour étourdir si possi Lire la suite

Répondre
 
JEAN NOEL C Médecin ou Interne 23.05.2015 à 09h57

« Le tiers payant généralisé c'est:
1) impossible à réaliser pour un médecin qui ne peut pas embaucher qq'un pour s'occuper de toute la paperasserie entraînée
2)une façon de contrôler patients et mé Lire la suite

Répondre
 
pied-au-cul Pharmacien 22.05.2015 à 10h50

« Amis médecins, vous avez raison de vous défier du tiers payant généralisé ! Oui, en pharmacie ça marche (et ça a sans doute augmenté l'activité des pharmacies, mais comme je le vois autour de moi le Lire la suite

Répondre
 
avatar Médecin ou Interne 22.05.2015 à 09h28

« @pharmacien = le TPG fonctionne en pharmacie car le pharmacien est assuré du paiement des médicaments délivrés par la puissance des concentrateurs et ... du personnel dédié à faire rentrer les paiem Lire la suite

Répondre
 
christophe Pharmacien 21.05.2015 à 12h05

« Pouvait-on attendre une autre décision de G. Larcher ?
C'est un adepte du "Marchons Marchons, restez-là" fidèle à l'opposition aux réformes.
Oui au tiers payant généralisé, d'ailleurs ça fonctionn Lire la suite

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 21.05.2015 à 16h44

« Alors pourquoi mes patients ont-ils signé en masse la pétition contre la loi ? Alors pourquoi entend-on et lit-on (y compris sur ce site) tant de pharmaciens nous mettre en garde contre le TP ? Et p Lire la suite

Répondre
 
PIERRE B Médecin ou Interne 22.05.2015 à 09h17

« Est-ce le pharmacien qui se charge de la paperasserie avec ses erreurs ?
Nous, les médecins secteurs 1, n'avons pas les moyens de nous payer une secrétaire a fortiori un personnel juste pour vérifi Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

300 euros par an pour stationner au centre-ville de Colmar, les médecins voient rouge

stationnement

La colère gronde chez les médecins de Colmar (Haut-Rhin). Dans un long courrier adressé au maire de la ville alsacienne, les représentants... Commenter

Pr Robert Sigal (Hôpital américain de Paris) : « Hôpital haut de gamme, j'assume, hôpital de riches, ça non ! »

Abonné
sigal

Stratégie médicale d'excellence, développement de la filière internationale, accréditation exigeante… : le nouveau directeur général de... Commenter

Décès brutal d’un interne au CHU de Strasbourg

Abonné
chu strasbourg

Le centre hospitalier universitaire de Strasbourg a confirmé au « Quotidien » le décès d’un interne en médecine générale, survenu mercredi... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter