Des médecins au chevet de Tintin : polytraumatisé mais peu vulnérable aux pathologies du voyageur

Des médecins au chevet de Tintin : polytraumatisé mais peu vulnérable aux pathologies du voyageur

Coline Garré
| 20.05.2015
  • Des médecins au chevet de Tintin : polytraumatisé mais peu vulnérable aux pathologies du voyageur - 1

    Des médecins au chevet de Tintin : polytraumatisé mais peu vulnérable aux pathologies du voyageur

Tintin a été plus d’une fois psychanalysé. En revanche, rares sont les médecins qui se sont penchés sur ses problèmes de santé. C’est le jeu très sérieux auquel se sont prêtés des médecins et infectiologues français (Éric Caumes, Loïc Epelboin, de la Pitié-Salpêtrière et France Leturcq, de Cochin) et anglo-saxons (Phyllis Kozarsky, d’Atlanta, et Peter Clarke, Grande-Bretagne).

78 % de ses problèmes de santé sont traumatiques

Selon leur étude publiée dans la « Presse médicale », Tintin subit au cours de ses 23 aventures (1930-1979), 236 événements (dont 30 % sont des agressions de tiers, comme des tentatives d’homicides) provoquant 244 problèmes de santé, 13 kidnappings, six hospitalisations et deux actes chirurgicaux liés à des accidents de voiture et d’avion. En moyenne, une aventure lui vaut 8 problèmes de santé. Hergé semble avoir été encore plus cruel avec son héros avant 1945, en lui causant davantage de problèmes de santé (près de 15 en moyenne par aventure, versus 6) ou en le soumettant à plus de kidnappings (11 vs 2).

Parmi les 244 problèmes de santé, 191 (soit 78 %) sont traumatiques : la tête est particulièrement touchée, avec 62 % de traumatismes crâniens. Il a aussi été victime de 3 blessures par balle, 6 brûlures et 7 morsures.

Quelque 53 problèmes de santé sont non traumatiques : ce sont des problèmes de sommeil (15 %), des manifestations anxieuses (13 %), et des intoxications au gaz, au chloroforme (13 %) voire à l’alcool (5 fois).

Les praticiens ont recensé 46 pertes de connaissance, 29 d’origine traumatique et 17 non traumatique.

Tintin se montre particulièrement résistant aux problèmes de santé liés aux voyages, comme la tourista. Mais il se montre sensible aux vicissitudes affectant ses compagnons de voyage, en particulier Milou.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

À La Baule, l'exécutif s'emploie à rassurer les managers d'hôpital « saturés » par les GHT

Cécile Courrèges

Six heures de train pour quinze minutes de discours. En faisant dans la même journée un aller-retour Paris/La Baule (Loire-Atlantique) pour... Commenter

Les ophtalmos veulent former au moins 200 internes par an pour réduire les délais de rendez-vous

ophtalmologistes

Le Syndicat national des ophtalmologistes de France (SNOF) a annoncé ce vendredi vouloir poursuivre le travail engagé pour réduire les... Commenter

Solidays, Marche des fiertés... Paris se mobilise contre le SIDA

Solidays

Ce week-end se tiendra la 19e édition du festival Solidays à l'Hippodrome de Longchamp, à Paris. En plus des 80 concerts proposés, le... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter