Des Argentines défilent seins nus pour défendre l’accouchement à domicile

Des Argentines défilent seins nus pour défendre l’accouchement à domicile

15.05.2015
  • Des Argentines défilent seins nus pour défendre l’accouchement à domicile-1

    Des Argentines défilent seins nus pour défendre l’accouchement à domicile

Des Argentines ont manifesté torse nu, certaines leurs bébés dans les bras, jeudi en plein centre de Buenos Aires pour défendre l’accouchement à domicile que l’Etat entend réglementer. Les seins ornés de peintures aux couleurs vives, une vingtaine de femmes ont défilé en arborant des slogans écrits sur leur dos tels que « J’ai accouché chez moi » ou « Je veux avoir le choix ».

Une centaine de personnes ont manifesté avec elles. Le ministère de la Santé essaie depuis 2011 d’empêcher les accouchements à domicile, alors que leur nombre a été multiplié par trois ces trois dernières années, selon l’association des sages-femmes indépendantes (AAPI). En 2012, 9 000 femmes, la plupart dans l’agglomération de la capitale, ont accouché chez elles, un chiffre encore marginal sur les 738 000 naissances enregistrées en Argentine, selon l’AAPI.

« Une femme enceinte n’est pas malade ! »

« J’ai donné naissance à mes deux enfants à la maison, c’est la chose la plus naturelle du monde. Il n’y a pas besoin d’aller à l’hôpital pour accoucher : une femme enceinte n’est pas malade! », a déclaré à l’AFP Dafne Yael Goijman, venue manifester avec son compagnon. « À l’hôpital, ils ne respectent pas tes choix. Ils suivent des protocoles obstétriques de routine. Ils peuvent emporter ton bébé, réaliser des examens sur lui, sans t’expliquer », a ajouté son compagnon, Diego Jelin.

Interrogé par l’AFP, le ministère de la Santé argentin a assuré travailler sur « des recommandations pour réglementer l’accouchement à domicile » afin qu’il se déroule dans des conditions optimales.

Avec AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Agnès Buzyn : « Si j'ai besoin d'un secrétaire d'État, j'en ferai part au Président »

buzyn

« Non ». C'est ce qu'a répondu sans fard la ministre de la Santé à la journaliste de LCI, qui lui demandait ce vendredi matin si elle avait... Commenter

Dr Patrick Gasser (UMESPE) : « La revalorisation d'un ou deux euros, c'est obsolète »

Abonné
Gasser

La branche spécialiste de la CSMF (UMESPE) organise samedi les premiers États généraux de la médecine spécialisée à Paris. Centres... 1

Des avatars virtuels aident les schizophrènes à lutter contre leurs voix

schizophrènes

Comment aider les 25 % de patients schizophrènes qui continuent d'entendre des voix menaçantes malgré leur traitement pharmacologique ?... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter