Sombres projections concernant la prévalence de l’obésité en Europe en 2030

Sombres projections concernant la prévalence de l’obésité en Europe en 2030

07.05.2015

À l’occasion du 22e Congrès européen sur l’obésité, qui a démarré ce mercredi à Prague (République tchèque), et qui se tiendra jusqu’au 9 mai, un « exercice de projection » sur l’obésité en Europe pour 2030, incluant 53 pays, a été présenté. Selon cette étude, réalisée par « the UK health forum » pour le bureau régional de l’OMS Europe, les résultats « présentent un sombre tableau dans de nombreux pays si des mesures ne sont pas prises », a déclaré le Dr Joao Breda, directeur du programme pour la nutrition, l’obésité et l’activité physique à l’OMS Europe. Par exemple, ces projections prévoient qu’en Irlande, 89 % des hommes devraient être en surpoids en 2030, contre 74 % en 2010. Des estimations sombres également en Grande-Bretagne, avec 33 % des femmes obèses en 2030, contre 26 % en 2010. En Grèce, la proportion des hommes et femmes obèses devrait doubler et passer de 20 à 40 % en 2030. La majorité des pays inclus dans l’étude enregistrerait une hausse de la proportion d’obèses et de personne en surpoids dans la population.

Une poignée de pays épargnés

Seuls quelques pays verraient le taux d’obésité et de surpoids se stabiliser ou diminuer. C’est le cas des Pays-Bas, où 8 % des hommes devraient être obèses en 2030, contre 10 % en 2010. Toutefois, « l’étude doit être interprétée avec une extrême prudence, car elle était basée sur les données disponibles à l’échelle nationale qui ne reflètent pas les dernières estimations de l’OMS », a précisé le Dr Breda dans un communiqué. « Certaines mesures prises ne pourront pas empêcher ces prédictions de devenir une réalité, mais dans certains pays européens, la tendance est déjà inversée grâce au succès de mesures préventives dans le domaine de l’obésité infantile par exemple », note le Dr Breda.

Selon les derniers chiffres diffusés par l’OMS, plus d’1,9 milliard d’adultes étaient en surpoids en 2014, dont plus de 600 millions d’obèses.

Sophie Martos (avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Les gynécologues s'inquiètent de la désaffection « historique » pour le dépistage du cancer du sein

dépistage

Si le dépistage organisé est perfectible, il reste bien sûr indispensable. Face à la désinformation, les gynécologues jouent la carte de la... 2

Hépatite A et B : AIDES lance un appel à la vaccination à l'approche de l'été

hépatite

AIDES, l'association française de lutte contre le VIH et les hépatites virales, a récemment invité les personnes les plus concernées à se... Commenter

Stages en cabinet, exonération de charges, bus médicalisés... : le SML délivre son ordonnance contre les déserts

Après la prise de position d'Agnès Buzyn contre la coercition à l'installation, le SML se réjouit du pragmatisme ministériel. Le syndicat... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter