Les 32 CHU accusent un déficit de 200 millions d’euros en 2014, pire qu’en 2013

Les 32 CHU accusent un déficit de 200 millions d’euros en 2014, pire qu’en 2013

Anne Bayle-Iniguez
| 28.04.2015
  • Les 32 CHU accusent un déficit de 200 millions d’euros en 2014, pire qu’en 2013 - 1

    Les 32 CHU accusent un déficit de 200 millions d’euros en 2014, pire qu’en 2013

Le déficit des 32 CHU s’élève à 196 millions d’euros en 2014 contre 176 millions en 2013, a annoncé la Conférence des directeurs généraux de ces établissements.

La situation budgétaire des CHU demeure « tendue » en 2014 aux yeux des directeurs, notamment en raison de la baisse de 11 millions d’euros des dotations forfaitaires allouées par les agences régionales de snaté (ARS), principale cause de la baisse des résultats comptables.

Les dépenses à caractère médical ont augmenté de 18 % (contre 3,25 % en 2013). La Conférence explique cette « très forte progression » des charges par le prix très élevé des nouveaux traitements contre l’hépatite C.

Dette en légère diminution

Si le déficit des CHU s’est creusé en 2014, les établissements ont toutefois « amorcé une trajectoire de désendettement », note la Conférence. Fin 2014, leur dette cumulée était de 11,07 milliards d’euros, soit 75 millions d’euros en moins qu’en 2013.

Le nombre de séjours a augmenté de 2,3 % par rapport à 2013. Dans le détail, l’hospitalisation classique reste stable (+1,3 % de séjours) et l’ambulatoire « soutenue » (+2,6 % de séjours).

En 2014, les CHU sont également parvenus à maîtriser un peu mieux leurs charges de personnels, qui ont augmenté de 2,6 %, après une hausse de 2,9 % en 2013.

Efforts accrus en 2015 et 2016

Pour l’avenir, la Conférence prédit « des efforts encore accrus de la communauté hospitalière », compte tenu de l’annonce récente d’un objectif national des dépenses de l’assurance-maladie (ONDAM) fixé à 1,75 % pour 2016 au lieu de 2 % comme initialement établi.« Un tel taux n’est sans doute pas soutenable sans de fortes restructurations de l’offre de soins », préviennent les directeurs.

Dans ce contexte, ils s’inquiètent d’autant plus du poids de la récente revalorisation salariale obtenue par les sages-femmes et de la réforme du temps de travail des médecins urgentistes et des internes sur le résultat de leurs établissements en 2015.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 5 Commentaires
 
lionel v Pharmacien 29.04.2015 à 09h25

« Que les directeurs de CHU ne s'inquiètent pas pour l'Ondam, si il n'est pas respecté, ce n'est pas grave maintenant que les médecins libéraux sont au tiers payant il n'y aura qu'à baisser le C de 23 Lire la suite

Répondre
 
KLAUSS Médecin ou Interne 02.05.2015 à 18h59

« Ah ce conservatisme et ce nouveau modèle économique , qui gagnera ? »

Répondre
 
Francis V Médecin ou Interne 29.04.2015 à 07h50

« Félicitation pour votre analyse, cher confrère : elle est on ne peut plus pertinente.
Mais elle est a cent lieues du discours ambiant, plus marketing, plus "glamour", pour ne pas dire foncièrement Lire la suite

Répondre
 
TOMISLAV P Médecin ou Interne 28.04.2015 à 16h41

« La qualité des soins publiques a un prix auquel participe l'ensemble de la population au travers des diverses taxes et impôts.
La course à la rentabilité chère aux gouvernements récents successifs Lire la suite

Répondre
 
lionel v Pharmacien 29.04.2015 à 09h28

« Je vois que vous avez bien cerné vos patients. Une simple franchise de 10 € pour l'accès aux urgences et votre problème sera réglé... »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

La généralisation du tiers payant « irréaliste » fin novembre, explique l'IGAS

tiers payant

Très attendu, le rapport de l'IGAS sur l'évaluation de la généralisation du tiers payant a été mis en ligne ce lundi matin. La mission a... 5

Valproate et grossesse : un bilan de l'ANSM révèle un respect des règles de prescription et de délivrance « très insuffisant »

ANSM

Conformément à l'objectif fixé de faire baisser l’exposition des femmes aux médicaments pendant la grossesse, l'Agence nationale de... Commenter

Grippe : 27 000 personnes âgées déjà vaccinées en pharmacie

grippe

Quelque 27 000 personnes âgées de plus de 65 ans ont été à ce jour vaccinées contre la grippe dans les pharmacies participant à cette... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter