À Cluj, le suicide d’étudiants français en médecine préoccupe les autorités

À Cluj, le suicide d’étudiants français en médecine préoccupe les autorités

27.04.2015
  • À Cluj, le suicide d’étudiants français en médecine préoccupe les autorités-1

    À Cluj, le suicide d’étudiants français en médecine préoccupe les autorités

Les suicides de deux étudiantes en médecine françaises de la faculté de Cluj-Napoca, en Roumanie, et la tentative de suicide de deux autres de leurs camarades, en mars dernier, mettent en lumière les graves difficultés rencontrées par ces jeunes expatriés qui souhaitent à tout prix devenir médecin.

Environ un millier d’étudiants français ont contourné le numerus clausus et sont actuellement en formation à Cluj en médecine, pharmacie, odontologie ou médecine vétérinaire.

Cette vague d’actes suicidaires d’étudiantes de 4e, 5e et 6e années inquiète fortement les autorités roumaines et françaises. L’université de Cluj a ouvert une cellule psychologique et les carabins de la faculté ont mis en place une ligne d’écoute téléphonique, accessible 24 heures sur 24, pour répondre à d’éventuels appels de détresse de carabins français, a révélé « le Monde ».

Prudence du ministère de la Santé

Contacté par « le Quotidien », le ministère de la Santé adopte la plus grande prudence sur ce sujet sensible. « Par respect pour les personnes concernées et leurs familles, nous veillons à examiner les circonstances, forcément complexes, de ces drames, explique-t-on avenue de Ségur. L’État français a envoyé un médecin pour effectuer un suivi psychologique auprès des étudiants français qui poursuivent leurs études de médecine dans ce campus. »

Une réunion associant les ministères des Affaires étrangères, de la Santé et de l’Éducation nationale s’est tenue en fin de semaine pour tenter d’éclaircir les circonstances de ces récents drames.

Une vie étudiante normale

Dimitri Moulu, président de la corporation de médecine de la faculté roumaine, prend également ses précautions. « Les quatre personnes concernées ne se connaissaient pas et n’avaient pas de lien entre elles, explique-t-il. La vie à Cluj se passe bien et les études n’y sont pas plus stressantes qu’en France. »

Le rythme de travail ne serait pas plus élevé dans cette faculté roumaine. « Les étudiants vont en stage le matin et en cours l’après-midi, de 30 à 35 heures par semaine », explique Dimitri Moulu.

Tous les cours sont dispensés en français, il n’y a pas de barrière de la langue. « Nous sommes loin de chez nous mais nous vivons bien ici, nous avons accès aux projets de santé publique, des tournois de foot sont organisés avec les Roumains et les Anglais, nous avons une vie étudiante normale ».

Difficile préparation aux ECN

Les étudiants français de Roumanie doivent cependant se préparer à distance aux épreuves classantes nationales (ECN), examen pour lequel ils ne sont pas directement formés. L’an dernier, une vingtaine de candidats français de Cluj ont passé les épreuves classantes nationales (ECN) mais ils seront plus nombreux à partir de cette année.

L’informatisation des ECN (le passage des épreuves sur tablettes), qui entrera en vigueur l’an prochain, inquiète les carabins français exilés. La corporation de Cluj a même récemment interpellé les pouvoirs publics pour tenter de trouver les meilleures conditions de retour au pays des futurs médecins. Les étudiants de Cluj réclament de pouvoir accéder au système informatique de préparation aux épreuves (SIDES) et de pouvoir participer aux ECN blancs organisés par le CNG. Les candidats européens souhaitent également rapidement savoir dans quelle ville ils devront plancher lors des ECN 2016.

Une prochaine rencontre réunira avant l’été les différents acteurs roumains et français concernés par la préparation aux ECN, annonce le ministère de la Santé.

Christophe Gattuso
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 29 Commentaires
 
Une infirmière dégoutée Infirmier 30.05.2015 à 16h22

« A MICHAEL M.
Monsieur je sais tout. Sachez que nous ne sommes pas aisé mon mari et moi. Je suis infirmière et mon mari enseignant (depuis peu) son salaire est plus bas que le mien. Vous dites que l Lire la suite

Répondre
 
NEJIB N Médecin ou Interne 21.05.2015 à 19h58

« N'est-ce pas "byzantin" de voir un désert médical permanent en France, des médecins Roumains assurant difficilement les postes vacants, jusqu'à mettre à leur disposition des interprètes pour assurer Lire la suite

Répondre
 
MICHAEL M Médecin ou Interne 20.05.2015 à 21h31

« Ce contournement du numerus clausus par ceux dont les parents en ont les moyens est profondément choquant. Il faut arrêter l'autoflagellation à la française. Le concours de Paces n'est pas aussi st Lire la suite

Répondre
 
XAVIER R Médecin ou Interne 22.05.2015 à 20h17

« Ce n'est pas mieux d"avoir des médecins sélectionnés par leur coté "bête de concours" , prêts a marcher sur leur voisin , qui ne se disent pas bonjour ... On voit le résultat dans le comportement de Lire la suite

Répondre
 
Une infirmière dégoutée Infirmier 30.05.2015 à 16h23

« Monsieur je sais tout. Sachez que nous ne sommes pas aisé mon mari et moi. Je suis infirmière et mon mari enseignant (depuis peu) son salaire est plus bas que le mien. Vous dites que les étudiants q Lire la suite

Répondre
 
emmanuel c Médecin ou Interne 20.05.2015 à 19h45

« C'est un exemple dramatique de la pression typiquement française qui est mise sur le dos de nos étudiants en médecine depuis la première année, jusqu'à l'Internat classant. Il est évident que cette Lire la suite

Répondre
 
Jack G médecine Médecin ou Interne 20.05.2015 à 17h55

« C'est dramatique et on va faire venir des étudiants hors UE des Pays du Golfe avec une équivalence en D4 ? ! »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

« C'est possible de greffer une 2e fois le visage », explique le Pr Lantieri

greffe lantieri

Un patient, en rejet chronique après une première greffe totale de visage réalisée en 2010, a été transplanté une deuxième fois les 15 et... Commenter

Cannabis : un rapport parlementaire préconise de sanctionner les usagers par une simple amende

cannabis

Le rapport devait être présenté en commission des lois de l'Assemblée nationale mercredi mais, selon des éléments publiés dans la presse,... Commenter

Parisienne de 84 ans sans médecin traitant cherche désespérément un généraliste sur Twitter

Coup de gueule. Une patiente âgée de 84 ans, sans médecin traitant, dénonce la qualité de l'offre de soins en région parisienne dans une... 6

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter