Le détournement d’une affiche de propagande de Vichy contre la loi de santé affole Twitter

Le détournement d’une affiche de propagande de Vichy contre la loi de santé affole Twitter

22.04.2015

C’est en parcourant les réseaux sociaux que Mickael Benzaqui, ancien président du syndicat des internes (ISNI), a déniché ce mercredi matin un montage iconographique contre le projet de loi de santé dérivé d’une affiche de propagande en faveur du régime de Vichy, instauré entre 1940 et 1942 en France.

Le ou les auteurs de la page Facebook « Santé libérale morte », créée « contre le projet de loi santé du gouvernement français » et lue par 850 personnes, sont à l’origine du détournement.

Affiche détournée
Affiche originale


Sur l’affiche revisitée et postée sur le réseau social 15 jours avant le vote du texte à l’Assemblée nationale, une rose socialiste sanguinolente remplace les symboles du judaïsme et de la franc-maçonnerie. Le slogan pétainiste « Travail, famille, patrie » est supprimé. Reste l’appel à la « révolution nationale », idéologie officielle du régime dirigé par Philippe Pétain. A été rajouté en haut à droite l’emblème utilisé par l’UFML et les professionnels partisans du « no négo » lors de la manifestation parisienne contre le projet de loi de santé, le 15 mars.

 

L’Ordre des médecins interpellé

Face à cette illustration jugée « extrêmement choquante », Mickael Benzaqui compte saisir le Conseil de l’Ordre, au courant de l’affaire.

Réaction de M. Benzaqui

« Éthiquement, cette affiche est absolument scandaleuse, explique-t-il au « Quotidien », rappelant que lui-même est opposé au projet de loi de santé. En s’appuyant sur le discours pétainiste, elle décrédibilise de façon inacceptable la communauté médicale. »

Les réactions de médecins, journalistes et élus, dont celle du député et neurologue Olivier Véran, qui fut rapporteur du texte, n’ont pas tardé.

« Le CNOM dénonce détournement déplacé et inacceptable d’une affiche de propagande de Vichy contre #LoiSanté par collectif Santé libérale morte », a rapidement tweeté l'Ordre des médecins.
 

Réaction d'O. Véran

Président du syndicat des chefs de clinique (ISNCCA), le Dr Julien Lenglet tweete que « Santé libérale morte » est un « satellite » de l’UFML. Gênée aux entournures, l’association de médecins a rapidement fait le ménage sur sa propre page Facebook afin de supprimer toutes les affiches et propos tendancieux émanant de « Santé libérale morte ».

« Il n’existe aucun lien entre les deux ou trois médecins qui sont derrière "Santé libérale morte" et l’UFML, assure le Dr Jérôme Marty au « Quotidien ». Ce sont juste des types qui publient de temps en temps des propos sur notre page Facebook. »

Le président de l’UFML assure ne pas connaître les auteurs de l’affiche, qu’il rapproche toutefois des rangs du Front national.

Contacté par « le Quotidien », « Santé libérale morte » n’a pas donné suite… Mais a inscrit un nouveau texte sur sa page Facebook : « On nous fait passer pour d’infâmes collabos, des suppos (non génériques qui plus est !) de Satan, de Pétain, de Paul-Pote qui sait !.. Et bien, non, nous le disons haut et fort, non à la bête immonde, non aux brocolis, non aux misérables et aux Tenardiers, oui à Jean Valjean et aux défenseurs des Libertés ! Oui à l’autocritique : nous ne le ferons plus, jamais de jamais on ne détournera une image honnie susceptible de point Godwin à profusion. »

 

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
buzyn estivale

Urgences cet été : « Pas de trous dans les lignes de garde », promet Buzyn, grève reconduite, Pelloux sermonne la médecine libérale

Comme chaque année à l'approche de l'été, le ministère de la Santé s'affaire en prévision de potentiels épisodes caniculaires et pour anticiper les tensions dans les services hospitaliers. Mais l'exercice 2019 est... 39

Arthrite de Lyme post-infectieuse, la persistance d'un antigène bactérien articulaire ouvre de nouvelles pistes

lyme

Pourquoi une oligo-arthrite de Lyme peut-elle persister dans certains cas après traitement antibiotique ? Des chercheurs américains... Commenter

Une mutation génétique à l'origine d'une hépatite A fulminante a été identifiée

Le cas d'une enfant de 11 ans, hospitalisée à Paris et décédée à la suite d'une hépatite A fulminante, a permis à une équipe... Commenter

Colloque « Transhumanismes » à l’Académie de médecine : penser les limites de la vie, de la santé et du pathologique

Acadmie

Le Grand Amphithéâtre de l’Académie de médecine accueille le 21 juin la 3e édition du colloque « Transhumanismes » de la revue « Passages... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter