Le régime ASV bientôt menacé de faillite ? La mise en garde de la CARMF

Le régime ASV bientôt menacé de faillite ? La mise en garde de la CARMF

Cyrille Dupuis
| 31.03.2015
  • Le régime ASV bientôt menacé de faillite ? La mise en garde de la CARMF - 1

C’est un avertissement lancé par la Caisse autonome de retraite des médecins de France (CARMF) et une nouvelle pierre dans le jardin des syndicats qui avaient négocié en 2011 la dernière réforme de l’ASV, régime qui représente environ 40 % de la retraite des médecins libéraux.

Avec la société d’actuariat SPAC, la CARMF a établi des projections financières alarmistes pour ce régime après 2017 et pour les années suivantes. « Avec les mesures prises en 2011, le régime ne peut être équilibré et nécessite des mesures complémentaires, prévient la caisse. En agissant sur les seules cotisations, la part proportionnelle devrait être portée à 3,9 % [en 2021], soit 13 % d’augmentation de la cotisation totale. En agissant sur les seules prestations, la valeur du point devrait être baissée de 3 % [en 2016], et le point gelé jusqu’en 2029. »

Déficit technique dès 2019

Dans un courrier du 26 mars adressé à Marisol Touraine, le président de la CARMF assure que le seul gel de la valeur du point, « même indéfini », ne permettra en aucun cas l’équilibre du régime en attendant une inversion des courbes vers 2034. « Un déficit technique apparaît dans 4 ans et la cessation de paiement dans 10 ans », écrit le Dr Gérard Maudrux.

Diverses projections (augmentant plus ou moins la cotisation d’ajustement) ont été réalisées, toutes préoccupantes. Par exemple, le passage de la cotisation de 2,8 % en 2017 à 3,2 % en 2020 (avec indexation du point après 2019) aboutirait, selon la CARMF, à épuiser les réserves de l’ASV dès 2025 (déficit cumulé de 1,7 milliard d’euros en 2035). Une cotisation de 3,4 % en 2022 ne ferait guère mieux : les réserves seraient épuisées en 2026 et le déficit cumulé atteindrait 1,2 milliard en 2034.

La retraite à la carte, une solution ?

Selon les calculs de la CARMF, pour équilibrer le régime ASV (toujours en réindexant le point après 2019), il faudra frapper plus fort. La cotisation devrait ainsi être augmentée par paliers à 3,9 % en 2021 (3,1 % en 2018, 3,4 % en 2019, 3,7 % en 2020), soit une hausse significative de 13 %.

Autre piste possible, mais qui frapperait cette fois les seuls retraités : abaisser la valeur du point de 3 % dès 2016 et la geler ensuite jusqu’en 2029.

La CARMF rappelle sa propre proposition : appliquer pour l’ASV la réforme proposée (sans succès) pour le régime complémentaire, c’est-à-dire retraite à 62 ans et « surcotes au-delà ». « Cette solution [de retraite à la carte] permettrait de ne pas toucher à la cotisation ou de gagner plusieurs années sur la durée de gel de la valeur du point », affirme la CARMF.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
evenement
Focus

Des blouses blanches entre doléances et revendications

Ils sont plus de 200 praticiens à avoir alimenté la consultation lancée fin janvier par « Le Quotidien ». Il ressort de celle-ci un profond sentiment d’inquiétude et souvent une incompréhension face aux réformes de ces dernières années. Avec une ligne de force : la profession veut avoir davantage voix au chapitre. Et les médecins sont prêts à prendre l’initiative. La preuve ? Ils font des... 1

Le nombre de cas de rougeole a bondi de 50 % en 2018, selon l'OMS

rougeole

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) alerte sur un bond d'environ 50 % des cas signalés de rougeole en 2018 par rapport à 2017. À la... 8

Dépistage organisé du cancer du sein : de bonnes performances malgré une légère baisse de la participation

depistage cancer sein

Malgré un taux de participation en légère baisse, les indicateurs de performance du dépistage organisé du cancer du sein « attestent de la... 6

Téléconsultation : des syndicats et l'Ordre s'inquiètent de « dérives commerciales »

teleconsult

Cinq mois jour pour jour après la généralisation de la téléconsultation, MG France s'alarme ce vendredi de « dérives commerciales » non... 5

48 heures par semaine maximum ? 50 % des internes de médecine générale dépassent le temps de travail réglementaire

internes

Surcharge de travail, pression des médecins seniors : un interne en médecine générale sur deux (en première, deuxième ou troisième année),... 13

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter