C à 25 euros : la CNAM menace les médecins généralistes

C à 25 euros : la CNAM menace les médecins généralistes

31.03.2015
  • C à 25 euros : la CNAM menace les médecins généralistes - 1

    C à 25 euros : la CNAM menace les médecins généralistes

L’Assurance-maladie a mis en garde lundi les médecins généralistes qui seraient tentés d’augmenter eux-mêmes leur consultation à 25 euros, assurant qu’elle ne tolérerait pas de « pratiques tarifaires illicites ». Ce rappel à l’ordre de la CNAM intervient alors que MG France a invité les généralistes à augmenter de deux euros le tarif de leur consultation, fixée à 23 euros depuis 2011, sans attendre l’ouverture d’une négociation conventionnelle « chaque fois que c’est possible sans pénaliser le patient ou le médecin ». Cette initiative « constitue un manquement aux engagements pris par les médecins dans le cadre de la convention médicale de 2011 que MG France a signée et dont l’échéance interviendra à l’été 2016 », rappelle la direction de l’Assurance-maladie dans un communiqué. En outre, elle « constituerait une infraction aux obligations instituées par le code de la Sécurité sociale qui interdit aux médecins d’appliquer des dépassements tarifaires non autorisés ». Dénonçant les « lourdes conséquences » pour les assurés, « qui subiraient un reste à charge injustifié », la CNAM prévient qu’elle « fera usage, à chaque fois que nécessaire, de tous les moyens juridiques à sa disposition (...) pour faire respecter les obligations qui s’appliquent aux médecins conventionnés et pour protéger les assurés contre des pratiques tarifaires illicites ».

Jeudi, le patron de l’Assurance-maladie, Nicolas Revel, avait annoncé que « le tarif de la consultation fer(ait) partie des sujets de la prochaine négociation » avec les médecins. Il précisait que celle-ci ne serait pas organisée avant la tenue des élections professionnelles, dont la date n’est pas arrêtée. L’Assurance-maladie estime que les médecins ne subissent pas de « blocage tarifaire» depuis 2011 puisque les nouveaux modes de rémunération (ROSP, majoration personnes âgées, forfait médecin traitant...) ont entraîné une augmentation de leurs ressources « de 8,9 % sur les quatre dernières années ».

Avec AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 30 Commentaires
 
CLAUDE M Médecin ou Interne 16.04.2015 à 21h08

« Tu as malheureusement raison...

Les générations futures de patients et de médecins pleureront...
tandis que MST, issue de la haute bourgeoisie, continuera à se faire soigner à l'hôpital Rotschil Lire la suite

Répondre
 
KLAUSS Médecin ou Interne 19.04.2015 à 18h30

« Tu parles elle sera encore là en 2022........... quel poison ! »

Répondre
 
Didier C Médecin ou Interne 06.04.2015 à 11h44

« 8,9 % pour qui ?

Il doit y avoir des disparités énormes entre ceux qui ne touchent rien et les "chouchous" de l'assurance maladie !

Cette ROSP est un non sens sur le plan médical aussi bien en Lire la suite

Répondre
 
Philippe A Médecin ou Interne 16.04.2015 à 15h08

« Il faut argumenter sérieusement ce genre d'affirmation. Je crois au contraire que les spécialistes de santé publique applaudissent le ROSP, et ses objectifs.
Il ne s'agit pas de "chouchous", mais d Lire la suite

Répondre
 
avatar Médecin ou Interne 16.04.2015 à 20h50

« Philippe, y'a plein de médecins qui soignent bien sans toucher les ROSP au plafond !
Faut pas tout croire de la langue de bois ... »

Répondre
 
Hervé M Médecin ou Interne 31.03.2015 à 21h34

« Aucune discussion avec des sourds autistes... »

Répondre
 
Evelyne C Médecin ou Interne 31.03.2015 à 18h00

« La médecine Française et les Médecins sont à un tournant de leur histoire !

Une bataille sera peut-être gagnée contre la paperasse, les paperassiers et les profiteurs politiques .... Mais la guer Lire la suite

Répondre
 
alibis Administratif 31.03.2015 à 20h46

« Elle se trouve où l exigence du malade :le DE est encadré également. Le malade exige seulement d'être bien soigné »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Lévothyrox : l'ANSM s'interroge sur l'apport des réseaux sociaux sur la pharmacovigilance

ansm levothyrox

En plus des spécialités de lévothyroxine déjà présentes, une prochaine pourrait arriver début 2018. « Une évaluation de demande d’AMM pour... 9

Un exosquelette permet à un jeune chirurgien italien paraplégique d'opérer ses patients

Marco Dolfin

Chirurgien orthopédiste en milieu hospitalier à Turin, Marco Dolfin est devenu paraplégique à la suite d'un accident de la route. Après un... 4

Au carrefour de l'hôpital et des soins de villeSous-utilisée mais prometteuse, l'HAD trace sa route

Abonné
had

Lors des universités d'hiver de l'hospitalisation à domicile, organisées par la FNEHAD, la ministre de la Santé a insisté sur la nécessité... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter