Val d’Oise : grève des pompiers jeudi, exaspérés de répondre aux fausses urgences

Val d’Oise : grève des pompiers jeudi, exaspérés de répondre aux fausses urgences

24.03.2015
  • Val d’Oise : grève des pompiers jeudi, exaspérés de répondre aux fausses urgences - 1

    Val d’Oise : grève des pompiers jeudi, exaspérés de répondre aux fausses urgences

Lassé que les pompiers interviennent pour des motifs futiles, le syndicat majoritaire des soldats du feu du Val-d’Oise a lancé lundi un appel à la grève jeudi dans les casernes du département.

« Il nous est arrivé d’être envoyés pour un enfant qui ne voulait pas faire ses devoirs » et dont la mère ne parvenait pas à maîtriser la crise, ou pour prendre en charge un homme qui se plaignait d’une « douleur au pénis suite à une éjaculation », raconte le président de l’UNSA-SDIS 95, Jérôme François. « On doit intervenir pour du vrai secours, et on se retrouve à faire des choses qui ne sont pas des urgences », regrette-t-il.

6 000 transports par an

Les pompiers du Val-d’Oise effectuent quelque 6 000 transports par an, selon lui, dont une partie croissante ne relèverait plus des urgences médicales mais serait « du ressort de l’ambulance privée ou du taxi ».

Fonctionnaires territoriaux, les pompiers (qui ont rallié à leur cause une partie du personnel hospitalier du département appelant lui aussi à la grève) protestent également contre l’engorgement des services des urgences, les sous-effectifs et la dégradation des conditions de travail des secours en général.

La grève devrait toucher toutes les casernes du Val-d’Oise, selon le syndicat, mais n’aura pas de conséquence sur le service, les pompiers étant réquisitionnés lorsqu’ils se mettent en grève. Un rassemblement est prévu devant l’hôpital de Pontoise.

(Avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
R.F. Industrie Pharma. Industrie Pharmaceutique 26.03.2015 à 10h05

« Peut-on comme à Rennes, utiliser en toute impunité les attributions et les compétences des pompiers, pour convoyer aux urgences la nuit, les excès d'alcoolisation réguliers de jeunes en particulier, Lire la suite

Répondre
 
Cocobeloeil Médecin ou Interne 25.03.2015 à 09h42

« Cette situation est la conséquence:
1-De l' attitude des pouvoirs publics qui pratique un favoritisme honteux pour les structures étatiques
2- Du mauvais dispatching des structures étatiques elle Lire la suite

Répondre
 
franck p Médecin ou Interne 31.03.2015 à 19h50

« APRÈS coup il est toujours facile de déclarer ce n’était PAS une urgence
APRÈS COUP, après EXAMEN...
Si on ne veut pas se dé placer qu'à coup sûr, ce qui est impossible, il faut des critères d'int Lire la suite

Répondre
 
frederic m Médecin ou Interne 25.03.2015 à 00h13

« C'est bien de reconnaître que les services d'urgence n'interviennent pas que pour des urgences, c'est courageux de la part des pompiers de dire leur exaspération peut être que Pelloux pourrait pren Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 12

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 9

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter