Les députés suppriment la vaccination par les pharmaciens

Les députés suppriment la vaccination par les pharmaciens

19.03.2015
  • Les députés suppriment la vaccination par les pharmaciens - 1

    Les députés suppriment la vaccination par les pharmaciens

Les députés de la commission des affaires sociales ont supprimé jeudi l’article du projet de loi de santé qui prévoyait que les pharmaciens pourraient pratiquer certaines vaccinations (Marisol Touraine souhaitant au préalable expérimenter cette mesure).

C’est le rapporteur Jean-Louis Touraine (PS) qui a suggéré à la commission cette suppression, que défendaient aussi des députés UMP et du Front de gauche, les conditions pour ces vaccinations n’étant pas « réunies » selon lui. Son amendement a été adopté.

« À ce jour, les pharmaciens ne disposent ni des compétences, ni de la formation indispensables à la réalisation de vaccins, peut-on lire dans l’exposé des motifs. La vaccination n’est pas un acte anodin. Elle nécessite des compétences spécifiques et une discussion entre le patient et son médecin. Par conséquent, il apparaît prématuré d’autoriser les pharmaciens à vacciner alors même qu’ils ne sont pas encore formés et qu’une telle mesure risquerait de banaliser cet acte médical ».

Impact incertain sur la couverture vaccinale

Selon le même amendement, l’étude d’impact (qui devait précéder l’entrée en vigueur de cette autorisation de vaccination) ne permet pas d’estimer le montant des économies que générerait l’élargissement des compétences en matière de vaccination aux pharmaciens d’officine. De même, l’étude d’impact ne permet pas d’affirmer que ce transfert d’acte aura un effet significatif sur la couverture vaccinale.

« La priorité en termes de politique vaccinale ne doit pas être d’élargir le champ des professionnels habilités à pratiquer l’acte vaccinal mais bien de restaurer la confiance des Français dans la vaccination. (...) Permettre aux pharmaciens de réaliser cet acte ne changera malheureusement pas cette situation », lit-on encore.

C.D. (avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 18 Commentaires
 
O Pharma Pharmacien 20.03.2015 à 16h28

« Médecins, soyez tranquilles, de toute manière, quand il s'agit de se bouger un peu, les pharmaciens désertent !! »

Répondre
 
cf Pharmacien 20.03.2015 à 14h50

« Tant mieux,une corvée non rémunérée en moins..., pour les préparateurs..qui évidemment auraient hérité du travail... »

Répondre
 
François Pierre L Pharmacien 20.03.2015 à 10h12

« Les infirmières font ça très bien, pas la peine de se disperser, l'officine n'est vraiment pas un endroit idéal pour ça, que chacun fasse son métier avec probité et déontologie, ce sera déjà pas mal Lire la suite

Répondre
 
Sophie L Pharmacien 20.03.2015 à 10h02

« Encore heureux!!! Chacun son métier, le nôtre n'est pas de vacciner. Et si on laissait chacun faire son métier, et bien le faire : les opticiens vendent des lunettes, les pharmaciens des médicaments Lire la suite

Répondre
 
Nicolas H Médecin ou Interne 20.03.2015 à 14h43

« Leclerc devrait effectivement remballer son égo surdimensionné et rester à vendre sa camelote chinoise et des lasagnes au boeuf de viande cheval dans l'intérêt de ses précieux clients. Il le fait si Lire la suite

Répondre
 
DANIEL H Médecin ou Interne 20.03.2015 à 07h57

« C'est vraiment très compliquée la vaccination au point qu'il faut envisager un internat en vaccinologie ! Comment un médecin généraliste débordé de travail peut-il envisager de ne pas déléguer cette Lire la suite

Répondre
 
NICOLE B Pharmacien 20.03.2015 à 14h09

« Si vous voulez faire de la médecine, changez de métier devenez médecin, si c'est les soins infirmiers qui vous séduisent, devenez infirmier et ne donnez pas raison à Leclerc de vouloir vendre des me Lire la suite

Répondre
 
O Pharma Pharmacien 20.03.2015 à 16h33

« Merci pour ce commentaire censé et hélas tellement rare dans votre profession. »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 5

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 2

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter