Projet de loi Santé : deux amendements qui ne répondent pas tout à fait... aux attentes des médecins

Projet de loi Santé : deux amendements qui ne répondent pas tout à fait... aux attentes des médecins

15.03.2015

Deux amendements au projet de loi santé vont être déposés lundi 16 mars à l'Assemblée nationale par le député PS de l'Isère Olivier Véran, rapporteur du titre I de la loi.

Les textes, sortis du chapeau au lendemain de la manifestation nationale des médecins en colère, ne sont pas tout à fait une réponse aux préoccupations exprimées dans les rues de Paris. Ces amendements s'attachent en effet à interdire le recours aux mannequins dénutris ainsi que l'apologie de l'anorexie.
« Il est intolérable que l'on puisse faire l'apologie de la dénutrion et que l'on puisse exploiter commercialement des personnes qui sont dans des situations mettant en danger leur santé », a indiqué Olivier Véran.

Le premier amendement vise donc à interdire aux agences de mannequinat le recours à des mannequins lorsqu'ils sont diagnostiqués en état de dénutrition.
Olivier Véran, rapporteur du volet promotion et prévention de la loi Santé et également neurologue au CHU de Grenoble, propose de modifier le code du travail afin de contraindre les agences à attester pour chaque mannequin d'un certificat médical prouvant que son IMC est supérieur à une valeur donnée.
Tout contrevenant s'exposerait à une peine de six mois d'emprisonnement et à 75000 euros d'amende.
« Cette valeur n'est pas encore déterminée. Elle devra faire l'objet de débats. Je propose que la Haute autorité de santé se prononce à son sujet », a-t-il précisé.

Le deuxième amendement, qui sera déposé conjointement avec la délégation aux droits des femmes, créerait notamment un « délit de valorisation de maigreur excessive » et viserait à interdire les sites internet qui font « l'apologie de l'anorexie ».

Avec AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
16.03.2015 à 01h16

« Et l'"apologie du gras"on en fait quoi ? Il y a un amendement pour cela, vite il faut le voter car il y a des mannequinat à partir de + de 70 KG qui existe autant chez l'homme que chez la femme ! »

Répondre
 
15.03.2015 à 18h59

« À nouveau pas d'Elysee pour Valls en 2017 s'il s'oppose frontalement aux médecins et force le Tiers Payant Généralisé !
Ses conseillers politiques dorment ou quoi ? »

Répondre
 
15.03.2015 à 18h40

« Mort de rire !
Çà plane dur au PS !!! »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Manque de temps, frustration, relations avec les patients : ces facteurs de stress qui mènent les généralistes au burn-out

La sensation de « travail empêché » chez les médecins joue fortement sur l'épuisement émotionnel et la dépersonnalisation, deux causes de... 5

Rénovation du dépistage néonatal : vers la création d'un centre national de coordination

dépistage néonatal

Le ministère de la Santé lance un appel à candidatures national pour désigner le centre hospitalier universitaire qui accueillera le futur... 1

AP-HP : contre un « plan social imposé », les personnels bravent la pluie et Martin Hirsch

aphp

Une trentaine de personnels de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) se sont rassemblés ce lundi devant le siège parisien du... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter