Loi de santé : l’Ordre juge les aménagements « flous » et apporte son soutien aux manifestants

Loi de santé : l’Ordre juge les aménagements « flous » et apporte son soutien aux manifestants

11.03.2015
  • Loi de santé : l’Ordre juge les aménagements « flous » et apporte son soutien aux manifestants - 1

    Loi de santé : l’Ordre juge les aménagements « flous » et apporte son soutien aux manifestants

Le Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM) apporte son soutien aux praticiens, internes et étudiants qui manifesteront ce dimanche 15 mars à Paris contre le projet de loi de santé. Il estime, ce mercredi, que les « ajustements sur certains points circonscrits du projet de loi » proposés lundi par la ministre de la Santé ne remettent nullement en cause l’équilibre général de ce texte contesté.

L’Ordre dénonce à cet égard le « flou persistant sur le contenu réel des amendements » qui seront débattus dès la semaine prochaine en commission des affaires sociales de l’Assemblée et estime que « les conditions d’une réforme partagée ne sont pas réunies ». « Les mouvements de grève sont rares chez les médecins et il faut beaucoup d’exaspération pour qu’ils décident de manifester », argumente le CNOM.

Obligatoire le tiers payant ?

Les aménagements annoncés par Marisol Touraine sont jugés très clairement insuffisants.

« Au-delà du virage ambulatoire et de la réaffirmation du rôle du médecin traitant, les propositions de la ministre restent partielles tant sur le premier que sur le second et troisième recours, et appellent à des précisions notamment sur les conditions matérielles et financières de la mise en œuvre de ce virage », affirme l’Ordre.

C’est surtout l’incertitude persistante sur « le caractère obligatoire du tiers payant à partir de 2018 » qui interpelle l’institution présidée par le Dr Patrick Bouet. « La ministre tente de conclure de façon définitive et précipitée cette concertation sans attendre la fin des travaux », regrette l’Ordre. Il souhaite la poursuite du dialogue, entre l’État, les usagers et les professionnels de santé, « pour une réforme partagée et applicable ».

Ch.G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 12

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 9

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter