215 millions d’euros pour 8 projets de recherche européens sur Ebola

215 millions d’euros pour 8 projets de recherche européens sur Ebola

Damien Coulomb
| 11.03.2015

Lancée en 2014 pour favoriser les partenariats publics-privés, l’« Innovative medicines initiative » (IMI) a connu son baptême du feu avec la crise Ebola en lançant huit projets de recherche en quatre mois, mobilisant 215 millions d’euros.

Trois projets sont des essais à grande échelle des deux vaccins candidats, développés par Merck et GlaxoSmithKline ; trois autres évaluent des tests de diagnostic rapide. Les deux derniers projets répondent à des problématiques propres à l’industrie : le premier concerne la mise au point d’une plate-forme de production de vaccin Ebola à grande échelle, et le second doit évaluer des moyens pour faciliter l’accueil du vaccin par les populations.

Un appel à projets monté en deux semaines

Sur les 215 millions d’euros mobilisés, 115 millions proviennent des gouvernements de l’Union européenne, et 100 millions des entreprises pharmaceutiques membres de la Fédération européenne des associations et industries pharmaceutiques (EFPIA).

« Il n’a fallu que deux semaines à l’IMI pour mettre en place un appel à projets qui couvre non seulement l’épidémie actuelle, mais aussi les épidémies futures, se félicite Magda Chlebus, directrice de la politique scientifique de l’EFPIA. L’appel a été publié le 6 novembre, et les premiers projets commençaient le 1er décembre. Nous sommes parvenus à mettre de côté les intérêts économiques particuliers de nos membres. »

Répondre à des problématiques industrielles

L’EFPIA espère lancer d’autres programmes de recherche autour de questions de logistique : « nous devons trouver un moyen pour surmonter l’obstacle de la chaîne du froid qui complique le transport des doses de vaccin, explique Magda Chlebus, il faut aussi se poser la question de l’observance : comment s’assurer que les patients vont bien prendre une deuxième dose de vaccin dans le cadre d’une stratégie en plusieurs injections ? » s’interroge-t-elle.

L’IMI a été mise en place dans le cadre du programme européen pour la recherche et le développement Horizon 2020, et s’appuie sur budget total de 3,3 milliards d’euros prévus pour la période 2014-2020.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 7

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 4

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter