Tiers payant : Touraine confirme la généralisation en 2017 et donne des garanties aux médecins

Tiers payant : Touraine confirme la généralisation en 2017 et donne des garanties aux médecins

Stéphane Long
| 09.03.2015
  • touraine

La dispense d’avance de frais dans une consultation dans un cabinet médical sera bien généralisée « à tous les Français » d’ici à 2017, a assuré lundi la ministre de la Santé, Marisol Touraine.

« Le tiers payant sera étendu à l’ensemble des Français parce que c’est juste, parce que c’est une mesure de progrès, parce que ça favorise l’accès aux soins », a-t-elle défendu lors d’une conférence de presse pour présenter la loi de santé, à une semaine de son examen en commission des affaires sociales à l’Assemblée nationale (revoir le discours de la ministre en ligne).

Le mesure, qui bénéficie déjà aux titulaires de la CMU et de l’AME, doit s’étendre progressivement d’ici à 2017. En juillet 2015, elle profitera à ceux qui bénéficient d’une aide à l’acquisition d’une complémentaire santé. Au 1er juillet 2016, les médecins pourront appliquer le tiers-payant aux patients « pris en charge à 100% par l’assurance maladie obligatoire » : « Ce sont ceux qui souffrent d’une affection de longue durée (ALD), mais aussi les femmes enceintes, ceux qui ont été victimes d’un accident professionnel. » A partir du 1er janvier 2017, les médecins pourront le proposer à tous leurs patients.

Des pénalités en cas de retard de la Sécu

« Je suis absolument convaincue que le tiers payant s’imposera comme une évidence », a-t-elle ajouté, alors que le monde médical s’oppose à la généralisation de ce dispositif, craignant de se retrouver pour les remboursements à la solde de l’assurance-maladie et des centaines de complémentaires santé.

Afin de rassurer les médecins, qui prévoient de manifester le 15 mars pour dire leur opposition au texte, la ministre a annoncé lundi qu’une « garantie de paiement » serait inscrite dans la loi.

« Le paiement pour les feuilles de soins devra être effectué dans un délai de sept jours. Si ce délai est dépassé l’assurance maladie devra payer des pénalités au médecin », a-t-elle précisé.

« Le tiers payant n’entraînera aucune charge supplémentaire pour les médecins », a-t-elle assuré.

Elle devra en convaincre les professionnels, ce qui est loin d’être gagné. Selon un sondage publié dans « le Quotidien », ils sont 88% à ne pas faire confiance à la ministre. 87% des médecins se disent par ailleurs opposé à la généralisation du tiers payant et 91% à rejeter le texte de la loi de santé.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 110 Commentaires
 
KOUROS G Médecin ou Interne 18.03.2015 à 12h40

« On vous donne des garanties que vous allez quitter la politique pour longtemps. Arrêter de prendre des gens pour imbéciles et vous-même pour très rusée et intelligente. La CNAM et mutuelles très mau Lire la suite

Répondre
 
16.03.2015 à 21h52

« Le patient n'est plus assez adulte pour régler tout seul sa consultation médicale. Il faut que ce soit la Sécu qui s'en charge à sa place »

Répondre
 
16.03.2015 à 09h16

« MST est têtue comme une mule, mais les professionnels de la santé son gentils comme des agneaux. Finissons en avec ces bidouillages administratifs et ces défilés de carnaval. Nous savons qu'une grèv Lire la suite

Répondre
 
13.03.2015 à 11h13

« Oui, "ça favorise l'accès aux soins" avec risques de tricheries et de déviations, devrait-on ajouter, et en plus, c'est humiliant de ne pas payer sa consultation, ET EN OUTRE, C'EST COMPLÈTEMENT DÉ Lire la suite

Répondre
 
10.03.2015 à 10h26

« TPG le 01/01/2017 = retraite anticipée le 31/12/2016. »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

« L'humanité ne peut s'arrêter aux frontières de la France ! » : le Pr Pitti explique pourquoi il renonce à ses insignes d'officier de la légion d'honneur

Pr Raphaël Pitti

Le Pr Raphaël Pitti, chef du service de réanimation à la polyclinique de Gentilly (Nancy) et médecin humanitaire, a été promu au rang... 11

L'athérosclérose présente chez la moitié des 40-54 ans sans facteur de risque cardiovasculaire… Faut-il s'en soucier ?

athérosclérose

Une tension basse, une glycémie faible et un taux de cholestérol dans la norme suffisent-ils à garantir des artères saines ? Une étude... Commenter

La consommation d’antibiotiques en France reste à la hausse en ville

ANTIBIOTIQUES

La tendance à la hausse de la consommation d’antibiotiques en ville se poursuit depuis 2010, après une période de baisse (2000-2005) puis... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter