La CADES emprunte 5 milliards de dollars sur le marché

La CADES emprunte 5 milliards de dollars sur le marché

06.03.2015

La Caisse d’amortissement de la dette sociale (CADES), qui lève des fonds pour financer la dette de la Sécurité sociale, a emprunté 5 milliards de dollars (4,55 milliards d’euros) à échéance de 3 ans sur le marché, a-t-elle annoncé jeudi.

Il s’agit du second emprunt en dollars de la CADES en 2015. Les obligations, qui arrivent à échéance le 12 mars 2018, proposent un taux d’intérêt annuel de 1,25 %.

Dans le détail, cette opération a été placée à 37 % en Asie et 28 % en Grande-Bretagne, 16 % aux États-Unis, 9 % en Europe, 7 % au Moyen-Orient et 3 % en Amérique du Sud.

La Sécu s’endette aussi en yuan...

Par type d’investisseurs, les banques centrales et institutions officielles ont souscrit près de la moitié de l’emprunt (49 %), suivies par les banques (38 %), les gérants de fonds (12 %) et les entreprises (1 %).

Cette opération porte à 12 milliards d’euros les montants levés sur les marchés depuis le 1er janvier, soit plus des deux tiers de son programme. La CADES prévoit de lever 16 milliards d’euros à moyen-long terme sur les marchés cette année, un montant légèrement inférieur à celui de 2014.

La CADES s’endette principalement en euros mais également dans d’autres devises, comme le yuan chinois. Lors d’un emprunt fin janvier, elle avait emprunté pour la première fois de son histoire trois milliards de yuans à échéance de 2 ans.

Le remboursement des emprunts est garanti par la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS), prélèvement obligatoire sur tous les revenus, une part des recettes de la contribution sociale généralisée (CSG), un prélèvement social sur les revenus du capital, ainsi que par un versement annuel du Fonds de réserve pour les retraites.

(Avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
09.03.2015 à 21h41

« Encore une énorme connerie. Avec le QE de la BCE, l'euro va baisser face au dollar et on va à nouveau devoir rembourser plus que le montant emprunté comme avec le F Suisse (fameux emprunts toxiques) Lire la suite

Répondre
 
07.03.2015 à 10h56

« Normalement, on emprunte pour financer un développement (càd des investissements avec un objectif de croissance).
Contracter une dette pour payer des dettes, c'est du surendettement, càd l'aveu de Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Lévothyrox : l'ANSM s'interroge sur l'apport des réseaux sociaux sur la pharmacovigilance

ansm levothyrox

En plus des spécialités de lévothyroxine déjà présentes, une prochaine pourrait arriver début 2018. « Une évaluation de demande d’AMM pour... 8

Nouvelles consultations, nouveaux contrats conventionnels : la CNAM a fait ses comptes

cnam

La Caisse nationale d'assurance-maladie (CNAM) a dressé ce vendredi un bilan chiffré des nouveaux actes, tarifs et contrats mis en place... 1

Un exosquelette permet à un jeune chirurgien italien paraplégique d'opérer ses patients

Marco Dolfin

Chirurgien orthopédiste en milieu hospitalier à Turin, Marco Dolfin est devenu paraplégique à la suite d'un accident de la route. Après un... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter