Nicolas Bonnemaison : l’hôpital de Bayonne « en discussion » sur son possible retour

Nicolas Bonnemaison : l’hôpital de Bayonne « en discussion » sur son possible retour

26.02.2015
  • 1424950986589849_IMG_148537_HR.jpg

L’ancien urgentiste Nicolas Bonnemaison pourrait réintégrer l’hôpital de Bayonne dans un service technique ou administratif, selon la presse locale basque. « Je ne démens ni confirme », a indiqué le directeur de centre hospitalier Michel Glanes à Mediabask.

« J’ai donné mon accord pour qu’une réflexion soit engagée autour de la réintégration professionnelle du Dr Nicolas Bonnemaison. Nous réfléchissons à un poste qui pourrait convenir à tout le monde. Évidemment, il ne s’agirait pas d’un poste de médecin », précise Michel Glanes dans Sud Ouest. Aucun contrat ni fiche de poste n’a été élaboré pour l’heure ; « Si on y arrive, nous souhaitons l’engager avant l’été », poursuit le directeur dans Mediabask.

Nicolas Bonnemaison, acquitté par la Cour d’assises des Pyrénées-Atlantiques le 25 juin 2014 de l’empoisonnement de sept patients en fin de vie, sera rejugé par la Cour d’assises d’Angers (Maine-et-Loire- du 12 au 23 octobre. Sa radiation à vie de l’Ordre des médecin est entrée en application le 1er juillet 2014 et a été confirmée par le Conseil d’État le 30 décembre 2014.

C. G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 10 Commentaires
 
03.03.2015 à 14h00

« Le conseil d'Etat a confirmé le 30 décembre 2014 la radiation du Dr Bonnemaison. Le magistrat rapporteur public Rémi Keller l'avait demandé en ces termes:«(...) Si vous deviez, Madame et Messieurs l Lire la suite

Répondre
 
28.02.2015 à 14h28

« Les appuis locaux dont bénéficient le Dr Bonnemaison sont indécents et susceptibles d'ôter à tous le désir d'être lanceur d'alerte contre un médecin dangereux.
Après avoir menti pour lui lors du pre Lire la suite

Répondre
 
01.03.2015 à 00h39

« Après tout, aider un homme à se réhabiliter est louable.
Sa relaxe pour les homicides m'a choqué, en tant que médecin participant régulièrement à la prise en charge palliative de patients en fin de Lire la suite

Répondre
 
26.02.2015 à 21h26

« On pourrait peut-être lui proposer un poste à la morgue ? »

Répondre
 
27.02.2015 à 13h33

« Cet auteur de "bon mot" pourrait se trouver un jour dans un état végétatif, souffrir de grandes douleurs impossibles à éradiquer, il pourrait alors, s'il lui reste une lueur de lucidité, réfléchir u Lire la suite

Répondre
 
27.02.2015 à 20h25

« + 1 commentaire lamentable... »

Répondre
 
26.02.2015 à 21h00

« La solidarité basque ! Meilleure que nos institutions décadentes !!
il faut qu'il mange lui aussi ! »

Répondre
 
26.02.2015 à 23h22

« Drôle de commentaire .... à mettre en perspective avec les heures sombres de l 'Histoire des Basques... »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

À La Baule, l'exécutif s'emploie à rassurer les managers d'hôpital « saturés » par les GHT

Cécile Courrèges

Six heures de train pour quinze minutes de discours. En faisant dans la même journée un aller-retour Paris/La Baule (Loire-Atlantique) pour... Commenter

Les ophtalmos veulent former au moins 200 internes par an pour réduire les délais de rendez-vous

ophtalmologistes

Le Syndicat national des ophtalmologistes de France (SNOF) a annoncé ce vendredi vouloir poursuivre le travail engagé pour réduire les... Commenter

Solidays, Marche des fiertés... Paris se mobilise contre le SIDA

Solidays

Ce week-end se tiendra la 19e édition du festival Solidays à l'Hippodrome de Longchamp, à Paris. En plus des 80 concerts proposés, le... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter