Virage ambulatoire : la France doit passer la vitesse supérieure, selon MG France

Virage ambulatoire : la France doit passer la vitesse supérieure, selon MG France

25.02.2015

« Le projet de loi de santé répond-il au besoin de virage ambulatoire annoncé par les pouvoirs publics ? La réponse est non ». Le Dr Claude Leicher, président de MG France, n’a pas tourné autour du pot ce mercredi 25 février.

Certes, la réforme prévoit d’étendre le médecin traitant à l’enfant (de moins de 16 ans) mais trop peu de ressources sont affectées aux soins primaires ambulatoires.

Le syndicat de médecins généralistes, partisan déclaré d’une « révolution des soins primaires » trouve tellement peu son compte dans le projet de loi de santé, qu’il organise un colloque sur ce thème jeudi 5 mars à Paris.

Mettre en place un forfait structure

Selon le Dr Jacques Battistoni, secrétaire général du syndicat, ce rendez-vous sera notamment l’occasion d’écouter des praticiens étrangers (Québec, Allemagne) qui expliqueront comment leur pays a pris ce virage ambulatoire.

MG France y dévoilera aussi les résultats d’un sondage sur les attentes des Français vis-à-vis de leur médecin traitant, et sur le tiers payant.

Mais le syndicat de généralistes profitera aussi de ce colloque pour présenter ses revendications et propositions en la matière. Il rappellera notamment sa demande d’un forfait structure permettant de recruter des secrétaires, et celle d’un sous-ONDAM d’investissements fléchés sur les soins primaires.

« On ne peut pas continuer à laisser les spécialistes accéder facilement au secteur II et les généralistes dans la désespérance alors que de nombreux jeunes veulent exercer ce métier », conclut Claude Leicher.

H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 8 Commentaires
 
26.02.2015 à 20h19

« Ah nous y voilà...!
Ces pauvres jeunes , seuls en itinérance sur les routes dans tous les départements !
Et avec quoi ils se déplaceront ?1 camping car,1 bus,1 wagon de la croix rouge (chère croix r Lire la suite

Répondre
 
26.02.2015 à 17h32

« De toutes les manières il signera tout ce que la ministre et la mutualité lui donneront à signer.... »

Répondre
 
26.02.2015 à 10h06

« Le virage ambulatoire , en periode de grippe on en voit les conséquences plus de lits pour soigner les complications de la grippe , bonjour demain »

Répondre
 
26.02.2015 à 08h22

« Depuis des années nous sommes en marche arrière, nous n'avançons pas. »

Répondre
 
26.02.2015 à 07h18

« Accéder facilement au secteur II ??? »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 11

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 8

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter