Emprunts toxiques : la FHF et les conférences hospitalières appellent Hollande à la rescousse

Emprunts toxiques : la FHF et les conférences hospitalières appellent Hollande à la rescousse

23.02.2015

La Fédération hospitalière de France (FHF) et les conférences hospitalières (directeurs de CHU, de centres hospitaliers et présidents de commission médicale d’établissement) remontent une nouvelle fois au front sur la question des emprunts toxiques et la fragilisation des hôpitaux publics endettés.

Après avoir alerté Marisol Touraine, les hospitaliers appellent désormais « solennellement » François Hollande à intervenir, dans une lettre datée du 11 février, « pour que les intérêts des hôpitaux et des Français ne soient pas sacrifiés au profit des intérêts des banques ».

Flambée du franc suisse

Les emprunts toxiques représentent 1,5 milliard d’euros sur les 30 milliards d’encours de dette des hôpitaux, pour certains indexés sur des monnaies étrangères. Sous l’effet du taux de change, la flambée du franc suisse a alourdi la dette des hôpitaux « de plusieurs centaines de millions d’euros », s’inquiètent les hospitaliers.

Rappelant partager l’objectif de la ministre de la Santé de moderniser l’offre hospitalière tout en cherchant de nécessaires économies, les hospitaliers n’en restent pas moins confrontés à « la mauvaise gestion du dossier des emprunts toxiques et la décision récente des autorités helvétiques, concernant le franc suisse ».

Aujourd’hui, les hôpitaux n’ont pas la possibilité d’engager des recours contentieux contre les banques, après une décision prise par le législateur « avec l’aval du gouvernement », rappellent les auteurs au président de la République.

D’autre part, le fonds de compensation pour les hôpitaux de 100 millions d’euros répartis sur trois ans, « financés aux 3/4 sur les budgets hospitaliers » apparaît clairement « obsolète » au regard de l’actualité fiscale.

La Cour de Justice européenne saisie

La FHF et les conférences hospitalières demandent la mise en place d’un dispositif gouvernemental de règlement de la dette des hôpitaux, auquel contribueraient les banques.

Il est également « urgent » de surseoir au fonds de soutien, dont l’objectif est de priver les hospitaliers de tout recours vis-à-vis des banques, exhorte le monde hospitalier.

En association avec les collectivités locales, la FHF et les conférences ont décidé former des recours contentieux auprès de la Cour de justice de l’Union européenne. Les responsables hospitaliers préviennent qu’ils se réservent le droit de « geler le paiement des intérêts dus aux banques ».

Anne Bayle-Iniguez
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 7 Commentaires
 
25.02.2015 à 00h37

« Allez Hollande mets ton casque et "fonce"! »

Répondre
 
24.02.2015 à 14h44

« C'est vrai que c'est sympa de jouer avec de l'argent qui n'est pas le sien ! Pour le joueur, le risque est nul; reste le plaisir de jouer... Personne ne sera jugé responsable dans ces histoires, ide Lire la suite

Répondre
 
23.02.2015 à 21h26

« Détruire encore et toujours, grâce à un vecteur universel: l'argent !
Quant aux emprunts toxiques en provenance des USA, ca va mieux pour leur économie grâce à cette petite exportation !
Que se pass Lire la suite

Répondre
 
24.02.2015 à 09h20

« Non et non: ces emprunts toxiques n'ont rien à voir avec les USA. C'est bien franco-français (et belge): Principalement Dexia qui a berné des bureaucrates incompétents et des politicards malhonnêtes Lire la suite

Répondre
 
23.02.2015 à 21h14

« Quelle honte ces gestionnaires piteux! ils devraient être responsables financièrement et pénalement parce que souscrire de tels emprunts est irresponsable ! On les met en prison, sauf s'ils peuvent Lire la suite

Répondre
 
23.02.2015 à 22h22

« En effet, le B A BA veut qu'on emprunte dans sa monnaie pour se prémunir du risque de change. Quel incompétence pour des soi- disant gestionnaires. »

Répondre
 
24.02.2015 à 09h16

« Parfaitement !!! Et ce sont les mêmes incompétents qui donnent des leçons avec beaucoup de mépris aux médecins. »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 1

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... Commenter

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter